Semaine de l’emploi 12 au 16 octobre

Rencontres-numeriques_Souillac Decouvrir-les-metiers_FigeacDu 12 au 16 octobre, pour la semaine de l’emploi, plusieurs événements vont se décliner dans diverses villes du département. Pôle emploi, pilote de cette 4e édition de la semaine de l’emploi, fait se rencontrer recruteurs et demandeurs d’emploi.

Des ateliers, des visites d’entreprises, des simulations/coaching, des rencontres numériques, des zooms sur l’intérim et l’aide à la mobilité sont programmées dans plusieurs villes du Lot. «Dans le Lot, les métiers les plus demandés se situent dans l’hôtellerie-restauration, l’industrie, le commerce-vente-distribution, l’aide à la personne. Les plus recherchés sont dans les services domestiques et garde d’enfant, le nettoyage des locaux, la manutention, l’entretien des espaces verts. On a dans le Lot une offre très diversifiée dans tous les secteurs pour tous les niveaux. On a un problème de sous-évaluation des personnes en recherche», remarque Catherine Ferrier, préfète du Lot. «Avec la semaine de l’emploi, nous avons le souci

 

d’éveiller les champs de vision. Nous avons par exemple mis en place une méthode de recrutement par simulation, qui permet d’évaluer des compétences que les demandeurs ne pensaient pas avoir. Sur le département du Lot et du Tarn-et-Garonne, ça a débouché sur 202 embauches, ça marche», poursuit le directeur territorial. Durant la semaine, 50 personnes volontaires pour recruter, dont Lot Aide à Domicile (voir également p 32), participent à cette semaine. Pour les demandeurs d’emploi elle permet des rencontres et des entretiens en contact direct avec les recruteurs en passant la barrière du CV, qui permettent de se présenter et d’expliquer son parcours, mais aussi de découvrir des secteurs d’activité, des métiers et de poser des questions sur leurs spécificités. Pour les entreprises qui recrutent, cette semaine est un gain de temps pour rencontrer de nombreux candidats en une seule journée, dans un même lieu. Le programme très dense est en ligne sur www.lasemainedelemploi.fr


60 % des chômeurs, il faudrait une formation

Parmi les demandeurs d’emploi, le volume des femmes est de 53 %, celui des jeunes de 13 %, les chômeurs de longue durée 45 %. Parmi le public, 42 % ont le niveau CAP/BEP, 23 % le niveau bac, 10 % le niveau bac +3. «À Pôle emploi, 9 fois sur 10, nous recevons des offres qualifiées, ce qui signifie que pour 6 personnes sur 10, il faudra passer par une formation», remarque Thierry Couve.