à gauche du PS, union pour les régionales

régionales gaucheDerrière Gérard Onesta, vice-président du Conseil régional de Midi-Pyrénées, Europe Ecologie les Verts (EELV), le Front de gauche, le Parti de gauche (PG), le Parti communiste (PC), Ensemble, les Régionalistes et peuples solidaires, la Nouvelle gauche socialiste et des citoyens non encartés s’engagent ensemble dans la bataille pour la future grande région avec «un projet en commun».

«C’est un rassemblement extrêmement vaste et inédit de par son ampleur», a précisé Gérard Onesta hier à Cahors en présentant «l’équipe tête de liste» dans le Lot.

Une équipe plurielle conduite par la Cadurcienne Marie Piqué (PC) entourée de Francesco Testa (EELV), Chantal Grin (citoyenne engagée, syndicaliste à l’hôpital de Figeac), Thierry Grossemy (PG) et Jean-Marie Lacaze (paysan bio à Labathude). «Dans le Lot, nous sommes précurseurs de ce rassemblement que nous avons déjà testé aux dernières élections départementales», a rappelé Marie Piqué. Ce rassemblement citoyen, écologiste, social et solidaire — dont le nom sera dévoilé mardi 13 octobre au meeting de Toulouse — place en tête de ses priorités l’emploi, l’égalité des territoires, la citoyenneté et la démocratie. Les candidats lotois ont tour à tour évoqué la défense des lycées, du transport ferroviaire et de la santé comme enjeux majeurs. Un collectif de campagne sera prochainement créé pour lancer sur le terrain le débat d’idées.

La Dépêche