Année scolaire: Situation, bilan, projets

rentréeL’inspecteur d’académie a fait le point sur les sujets d’actualité.

L’année scolaire a été celle des nouveaux rythmes scolaires. Le fond d’accompagnement de l’État (50€ par élève) est  reconduit. 77 % des communes abritant une école ont signé, avec l’inspection académique, un projet éducatif territorial.

La réforme du collège entrera en vigueur dans un an.

Début de la phase de diagnostic avec les élus de la nouvelle carte des écoles dans le Lot, en clair, étudier les regroupements pour éviter la perte trop brutale de postes d’enseignants.

Mise en place de l’enseignement moral et civique du CP à la Terminale.

Mise en place du Parcours Avenir pour les élèves (Ce parcours doit permettre aux élèves de la sixième à la terminale de construire progressivement, tout au long de leurs études secondaires, une véritable compétence à s’orienter et de développer l’esprit d’initiative et d’innover  au contact d’acteurs économiques).

Généralisation de l’application Folios (Folios a pour objectif de suivre l’élève tout au long de son parcours scolaire)

Développement du numérique éducatif.

Poursuite de l’effort de de lutte contre le décrochage scolaire, l’amélioration de l’école inclusive ( meilleure prise en compte des besoins spécifiques des élèves et des étudiants en situation de handicap) l’éducation à l’environnement et au développement durable

Des discussions vont s’ouvrir avec le conseil départemental sur la carte des collèges. «Dans le Lot, des enseignants doivent exercer leur métier dans deux ou trois collègues. Cela engendre de la fatigue.

Si la carte scolaire est connue depuis de nombreuses semaines avec 12 fermetures de classes ou d’école et quatre créations, des points chauds subsistent.
Des comptages précis seront effectués aujourd’hui sur les Regroupements pédagogiques intercommunaux (RPI) de Vire-sur-Lot, Touzac, Duravel, sur celui de Miers-Rocamadour-Alvignac, à l’école primaire de Souillac et à la maternelle de Bret.

EFFECTIFS

Même si les chiffres doivent être affinés, on connaît les grandes lignes.

Dans le 1er degré public, 12 270 élèves sont attendus, soit une baisse d’environ 200. Les effectifs sont stables dans le privé (1 139). 6 347 collégiens sont attendus dans le public (-106), 2 717 dans les lycées généraux (+51) et 1 370 (+ 30) dans les lycées professionnels. 421 jeunes (+62) sont inscrits dans les BTS. À noter que les effectifs sont en baisse dans le second degré privé (740 en 2015 contre 788 l’année dernière)

EXAMENS

Le département a été performant: BAC: 92 % de réussite, en hausse de 0,8 % par rapport à 2014.

96,1 % pour les séries technologiques, c’est 6 points au-dessus de la moyenne académique. Les Bac Professionnels sont à 86,5 %, quasiment six points au-dessus de la moyenne académique. Seul bémol dans ce bon cru, la baisse de 2,5 points du taux de réussite au Brevet des Collèges. Le taux de réussite s’établit à 85,7 % soit près de 3 points en dessous de la moyenne de l’académie.

La Dépêche