BACKGAMMON à la Bilbliothèque l’OSTAL de Rampoux

VENEZ RETROUVER LE PLAISIR DE JOUER ENSEMBLE, EN DECOUVRANT LE BACKGAMMON, UN JEU TRES SIMPLE ET PASSIONNANT

Nous accueillons tout le monde gratuitement.

Nous initions tous les débutants aux bases du jeu

Nous disposons de plusieurs plateaux de jeu.

Bibliothèque de l’OSTAL

Nous nous retrouvons tous les 1ers samedis de chaque mois à la BIBLIOTHEQUE de l’OSTAL à Rampoux entre 18h et 20h

Contactez Cyrille au 0565370197

POURQUOI JOUER AU BACKGAMMON ?

  • C’est un jeu très simple et accessible à tous les âges.
  • La durée d’une partie très courte (moins de 20 Minutes).
  • Il développe la mémoire, le calcul mental et la concentration.
  • Il est beaucoup moins exigeant que les Echecs, les Dames ou le Bridge.
  • La présence d’un élément unique “Le Cube Doubleur”.
  • La possibilité de vaincre n’importe quel adversaire, sur une partie.
  • La très grande variété des parties.
  • L’excitation engendrée par la prise de risques.
  • Les retournements de situations spectaculaires.
  • Les deux approches du jeu (à l’instinct ou avec stratégie).
  • La maitrise de ses émotions par l’acceptation des défaites.
  • Comprendre et accepter le hasard, grâce aux probabilités.

HISTORIQUE

Jeu de SENET

Le Backgammon est un jeu très populaire descendu depuis les temps anciens. Le nom de son créateur et le pays d’origine du backgammon – la Mésopotamie, l’Egypte, la Perse ou l’Inde – sont encore un mystère. Une chose est certaine c’est que les gens ont commencé à jouer au backgammon depuis six millénaires (il y a des preuves incontestables dans l’histoire). Ainsi le plateau de jeu le plus ancien a été trouvé en Asie Mineure et est daté de 5000 ans avant J-C, alors qu’un jeu très semblable au backgammon a été découvert dans la tombe appartenant au Pharaon Toutanhamon (XVe siècle avant JC).

OBJECTIF DU JEU

Position de départ et sens du jeu

L’objectif du jeu est de ramener ses 15 pions appelés “Hommes” dans sa partie de plateau appelée “Maison”, afin de les faire sortir le plus rapidement possible. Au début de la partie, les pions sont répartis sur le plateau d’une manière imposée. Ils circulent dans des sens opposés, selon le résultat du lancer de deux dés. Sur leurs chemins vers la sortie, ils peuvent être “bloqués” ou « frappés » et renvoyés à leurs points de départ par ceux de l’adversaire. La victoire peut rapporter 1 Pt (partie simple), 2 Pts (partie double ou “Gammon”) et voir même 3 Pts (partie triple ou “Backgammon”) au gagnant selon le retard des pions de l’adversaire, dans la position finale.

LE BACKGAMMON EST-IL UN JEU DE HASARD ?

“IL N’Y A RIEN DE PLUS TRISTE QU’UNE VIE SANS HASARD” ( Honore de Balzac )

Un jeu de hasard pur se caractérise par le fait que la seule influence sur l’issue d’une partie que peut avoir le joueur se limite exclusivement au choix de sa mise comme les jeux de lotos, roulette, pile ou face…

Le Backgammon allie tout comme le Bridge, l’inconnu d’un tirage aléatoire (les dés au Backgammon) à la stratégie du joueur, il est donc considéré comme un jeu de hasard combinatoire stratégique.

Cependant, si les règles sont maîtrisables en moins d’une heure, il faut une vie d’étude et d’expérience pour apprendre les secrets stratégiques du Backgammon.

Il est étonnant de constater que plus on augmente le nombre de parties et plus les tirages de dés s’équilibrent. La maitrise du Backgammon ne se juge pas sur le court terme, mais à plus longue échéance et il peut arriver qu’un joueur de haut niveau perde un match en 3 ou 5 points face à un débutant mais cela devient très difficile sur un match plus long. Même si un mauvais tirage de dés peut mettre à mal sa stratégie, un bon joueur s’adaptera par sa connaissance des probabilités, afin de remporter la victoire, c’est tout cela qui fait le charme du jeu.

Pour progresser, il faut non seulement une bonne connaissance des probabilités, mais aussi une bonne maitrise du “VIDEAU”, un élément de génie, apporté au jeu, dans les années 1920 aux Etats-Unis et qui a révolutionné la pratique du Backgammon.

LE “VIDEAU”

Pour limiter les effets de la chance du lancer de dés, la présence d’un Cube Doubleur appelé « VIDEAU » permet aux joueurs de demander, ou de refuser, au cours d’une partie, de doubler et même de redoubler les points de base accordés au gagnant, cela donne une dimension stratégique et psychologique au jeu. Cette possibilité a également pour effet d’écourter une partie : l’adversaire n’acceptant pas la proposition de doubler perdant immédiatement la partie, cela permet d’atténuer considérablement le hasard.

Le VIDEAU ajoute un niveau entier de stratégie au Backgammon qui n’existait pas à l’origine. Le Backgammon sans VIDEAU est comme un Poker sans les mises, distribuez des cartes et voyez qui termine avec la main la plus forte. Si vous n’avez jamais joué au Backgammon, essayez au moins une fois avec le VIDEAU et vous verrez que cela change tout !!!

LES COMPETITIONS

Un Match de Backgammon se joue en un nombre impair convenu de points (entre 5 et 19 Pts étant la norme). Plusieurs parties sont généralement nécessaires pour atteindre cet objectif. Chaque match en compétition est limité en temps par une pendule (dans un match en 15 pts, chaque joueur ne dispose que de 30 minutes).

Il existe des championnats du Monde, d’Europe, Nationaux et même par équipe, il existe aussi un classement mondial des meilleurs joueurs. Une Japonaise (Akiko YASAWA) a obtenu le titre mondial a 2 reprises (en 2014 et 2018) et le numéro 1 mondial actuel est aussi japonais (MOCHIZUKI “MOCHY”), il a remporté le titre en 2009. Seul un français (Didier ASSARAF) a réussi cet exploit en 2017.

AKIKO YASAWA (championne du monde 2014 et 2018)
MOCHIZUKI “MOCHY” (champion du monde 2009 et N° 1 mondial)
Didier ASSARAF (champion du monde 2017)
Règles de base Backgammon par FFBG
Reportage Backgammon dans les écoles sur M6
Championnat du monde 2019 Akiko Yasawa / Katalin Veszeli

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.