Bientôt Gindou… Programmation.

22 – 29 août 2015

Hommage à Paulo Branco,
Vagabondages cinématographiques,
Films du patrimoine


La programmation se compose de 3 sélections :

– Hommage au producteur Paulo Branco (en sa présence) avec une sélection d’une dizaine de films qu’il a produits, dont Casa de lava de Pedro Costa, Few of us de Sharunas Bartas, Je rentre à la maison de Manoel de Oliveira, Lila Lili de Marie Vermillard, Les Mystères de Lisbonne de Raoul Ruiz etc.

– Les vagabondages cinématographiques – libre parcours dans la cinématographie mondiale actuelle – présentent des films récents, en avant-première, inédits ou peu diffusés.

– Une carte Blanche à la Cinémathèque de Toulouse et au CNC interrogera la représentation de la banlieue dans l’histoire du cinéma. L’Amour existe de Maurice Pialat, Cauchemar blanc de Mathieu Kassovitz, Le Jour se lève de Marcel Carné, Le Thé au harem d’Archimède de Mehdi Charef, La Ville bidon de Jacques Baratier, Wesh Wesh, qu’est-ce qui se passe ? de Rabah Ameur-Zaïmeche, La Zone de Georges Lacombe etc.

Les séances en journée ont lieu dans le Louxor, structure éphémère de 300 places qui dispose de tout l’équipement et le confort d’une salle fixe.

Une séance 4,50 et 6€ – 6 séances : 27 € – Passe festival : 45 et 50€

Les séances en soirée, gratuites, ont lieu en plein air dans un Cinéma de Verdure d’une capacité de 700 places.

En début de soirée, seront présentées des créations musicales sur des courts métrages de la collection Lobster Film, résultat d’un appel à projet lancé par Gindou Cinéma.

En parallèle, des projections itinérantes en plein air, gratuites, ont lieu dans les villages environnants.

Le festival se termine par une nuit entière de cinéma où des films sont projetés jusqu’à l’aube.

Chaque jour, le public peut participer à 17h à une discussion sur les films avec les invités (les tchatches) puis assister à un apéro-concert à 19h.

Plusieurs lieux de restauration sont proposés, ainsi qu’une librairie éphémère tenue par La Librairie-Tartinerie de Sarrant.

Le festival sera également l’occasion d’inaugurer une exposition interactive sur l’histoire et les techniques du cinéma, librement inspiré par One Week de Buster Keaton. Créée par Gindou Cinéma, ce parcours s’adresse en priorité aux jeunes et il sera par la suite itinérant et adaptable à différents lieux des communes rurales.

Et enfin seront accueillis pour une 1ère résidence les participants à la 3ème édition de La Ruche, ateliers d’écriture de scénario de court métrage.

Le programme complet sera disponible à la mi-août, il est mis en ligne au fur et à mesure de sa construction sur www.gindoucinema.org

En parallèle des projections
– LES APÉROS CONCERTS
Dimanche 23 août : Ouko
Lundi 24 août :
Les fourmis égarées
Mardi 25 août :
Lunacello
Mercredi 26 août :
Kâla
Jeudi 27 août : Niglo Swing
Vendredi 28 août :
Luc Aussibal
Samedi 29 août :
Loa Frida

En parallèle du festival :
Images Autrement” : C’est dans une grange au cœur du village, pendant le festival de cinéma où 7 artistes contemporains vous invitent simplement à découvrir leur travail du 22 au 29 Aout, entre 16h et 19h30.
Seront présentées : Peintures, gravures, photographies, sculptures, autres « images inanimées, avez vous donc une âme » ?
Renseignements : sur place ou www.untrainpeutencacherunautre.com