Bilan de l’activité touristique

esprit lotStabilité des réservations dans deux tiers des hôtels du Lot, tandis que les campings ont globalement vu leur clientèle augmenter.

On a noté une forte présence de la clientèle locale cette année. Les gens ont privilégié les courts séjours. D’autre part, on note le retour des Espagnols qui profitent d’une crise moins aiguë dans leur pays. En revanche, les Néerlandais ont été moins nombreux. Les touristes confirment leur engouement pour les produits du terroir et les animations. Les festivals ont enregistré de bons résultats. Ce début d’automne, on constate une forte attirance pour les activités gratuites et une hausse des réservations de dernière minute.

Les effets de la canicule

Les parcs animaliers ont été pénalisés par la canicule. Les grottes et les activités liées à l’eau ont, quant à elles, ont tiré leur épingle du jeu.

Le constat dans les musées est positif.

Gilles Liébus, ravi de cette saison considérée comme «correcte», souhaite que le Lot et notamment la marque Esprit Lot valorisant les productions lotoises «se positionnent fortement dans la future grande région. Nous devons mettre le poids de nos compétences dans la balance, avoir une vraie vision d’avenir et travailler ensemble. Cette union sera notre force».

Lot Tourisme veut être le pilote de cette cohérence. Après les paroles, les actes sont attendus.


Les chiffres de la saison

84 % des hôteliers et des gestionnaires de campings ou de villages de vacances estiment leur activité du moins d’août 2015 satisfaisante. La fréquentation est jugée en hausse par 28 % d’entre eux et stable pour 48 %. De leur côté, 87 % des propriétaires de meublés touristiques, de maisons d’hôtes ou de gîtes d’étape considèrent que leur activité correcte pour le mois d’août. Dans le secteur des sites de visites (musées, grottes, châteaux…), 72 % des gestionnaires se disent «satisfaits» de leur activité en août et 10 % se déclarent même «très satisfaits». La moitié des sites enregistre une fréquentation stable par rapport à août 2014 avec essentiellement une clientèle de proximité.

La Dépêche