Cahors: L’imam Mohamed Bahlouli a introduit la prière par un discours sur les attentats.

cahors immamHier, à 12 h 55, moment de prière chez les musulmans, la mosquée a regroupé plus d’une centaine de personnes. Car si l’imam de Cahors assure l’office chaque vendredi, celui d’hier avait un ton particulier. Mohamed Bahlouli, Cadurcien depuis sept ans, a donc commencé par un discours fort qui a duré 30 minutes. «Chaque prière n’évoque pas le même sujet», explique-t-il. Et de poursuivre : «Les imams se sont mis d’accord pour condamner les actes commis à Paris.» Hakim Madane, de l’Association des musulmans du Lot ajoute que Daech ne mérite pas le nom d’État.

À l’issue de la prière, les représentants du culte ont reçu la visite de Geneviève Lagarde. «Nous sommes solidaires avec eux, comme ils sont solidaires avec la République. Leurs mots ont été très précieux», a insisté l’adjointe au maire. Une solidarité assurée par les fidèles eux-mêmes : «A nous de donner une bonne image», a confié un musulman présent dans la mosquée.