Dégagnazes réunit les Lotois, Auguste Bayol, 98 ans vend ses tresses d’ ail

degagnazes bayolChaque année, la grande foire aux ânes et aux melons, qui s’est tenue mercredi 9 septembre, draine plusieurs centaines de personnes sur ce site qu’est le Dégagnazès. Outre ses animations, la foire champêtre c’est aussi, ses restaurants de plein air et ses commerçants dont le doyen, Auguste Bayol, bon pied bon œil a 98 ans.

Auguste, depuis combien de temps êtes-vous présent sur cette foire du Dégagnazès ?

J’ai 98 ans, bien finis, car je les ai eu le 6 mars et cela fait presque un demi-siècle que je vends mes tresses d’ail, mon raisin et mes melons à la foire aux ânes et aux petits cochons. Toujours à la même place et toujours fidèle à ma clientèle. Avec mon épouse, Lucienne, j’ai eu deux enfants dont une est avec moi sur le marché, l’autre était chef de laboratoire à Paris.

Ça vous fait une sacrée journée. Comment ça se passe ?

Je me suis levé ce matin à 7 h pour être sur la foire à 8 h 30, et ce soir je terminerai de telle sorte d’être à la ferme pour pouvoir regarder l’émission télévisée «Questions pour un champion» que je ne rate jamais.

En dehors de votre activité vous avez d’autres passions ?

Ah oui, la chasse, et dimanche, je ne raterai pas l’ouverture. Je dois être un des plus anciens chasseurs du département car j’ai eu mon permis à 16 ans, voyez, ça fait un certain temps et ça en fait des kilomètres parcourus dans les collines. Du reste j’ai reçu, il y a quelques temps la médaille des chasseurs du Lot des mains du Président de la Fédération Départementale.

Je vois que vous portez un chapeau de la Dépêche du Midi ?

Oui, il est vieux, mais comme je vous l’ai dit, je suis fidèle, aussi bien pour cette foire et mes clients, que pour mon émission préférée, que pour mon sport favori.

Que pourrions-nous vous souhaiter ?

Eh bien, que ça continue, et une bonne ouverture de la chasse.

Oui mon cher Auguste, mais permettez-nous également de prendre date ensemble dans deux ans au Dégagnazès pour fêter votre centenaire, bon pied, bon œil, et comme vous dîtes à vos clients «bon poids».