Gilles SACKSICK et Michel ZACHARIOU invités d’honneur à Goujoun’Art

.

du 2 au 10 juin.

Gilles Sacksick (peintre)

Né à Paris en 1942, Gilles Sacksick commence à dessiner dès son plus jeune âge puis à fréquenter assidûment le Louvre.

Depuis sa première exposition personnelle, en 1968, se sont écoulées cinquante années de peinture, jalonnées par des rencontres, des épreuves et des recherches en différentes techniques, mais de même nature.

Dès 1968, de très nombreuses expositions se succèdent à Paris, Saint-Céré, Decazeville, au musée Goya de Castres, au musée Fragonard de l’Ecole Nationale Vétérinaire d’Alfort, puis à l’étranger, à Bath en Angleterre, à New York, à Tokyo, à Osaka…

En 1997, sa première exposition rétrospective est organisée au musée Bourdelle à Paris.

En 2003, un très beau film, Sacksick et la Couleur du Temps, est réalisé par Bertrand Renaudineau et Gérard Emmanuel da Silva. Il a été projeté notamment à Prayssac et à l’UNESCO, dans le cadre du festival des films d’art.

Enfin, l’édition d’estampes et d’ouvrages de bibliophilie, de plus en plus régulière, a justifié la création, avec Bruno Mielvaque, d’un atelier des arts du livre et de l’estampe « Litho-Lissac » (à Cazillac, dans le Lot). Gilles Sacksick, travaillant directement sur la pierre lithographique, peut ainsi se tenir au plus près de l’estampe en train d’apparaître.

Depuis plusieurs décennies Gilles Sacksick partage son temps entre la région parisienne et sa maison-atelier de Corrèze, tout près du Lot… C’est là qu’il travaille sans relâche et que naissent toutes ses œuvres…

Comme l’écrit très justement André Dhôtel dans la préface d’un ouvrage consacré à son ami Sacksick, c’est un peintre « sans appartenance , ni refus » …. En effet, dans le paysage pictural contemporain, l’œuvre de Gilles Sacksick a de quoi surprendre ! Cette œuvre – au langage clair – semble en effet ne rien vouloir imposer… Elle rappelle le propos de Paul Cézanne selon lequel « toute peinture, tout art, se construisent d’abord sur l’émotion ».

2 commentaires pour “Gilles SACKSICK et Michel ZACHARIOU invités d’honneur à Goujoun’Art

  1. La Gariotte
    mercredi, 16 mai 2018 à 18:09

    Je suis désolé, merci pour votre remarque. Je corrige!
    L’article sur Michel Zachariou a été diffusé le 14 mai.

  2. Colette Chantraine
    mercredi, 16 mai 2018 à 17:09

    Bonjour, Je signale une faute sur le nom du deuxième invité d’honneur de la biennale de Goujounac : le sculpteur Michel ZACHARIOU. Pourquoi ne pas le présenter également ? Bien à vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.