Janine Dassonval, licière, propose des démonstrations de tissage sur métier

tapiÀ l’atelier musée Jean-Lurçat, à Saint-Laurent-les-Tours, Janine Dassonval, licière, propose des démonstrations de tissage sur métier les samedi 20 et dimanche 21 juin.

 Licière, ancienne élève de Jean Lurçat, Janine Dassonval a découvert l’art de la tapisserie à l’âge de 16 ans au cours de ses études, où elle fréquente l’atelier de Jacques Brachet. Après une première expérience aux établissements Braquenié de Paris, elle explore la tapisserie flamande en Belgique, en 1962, puis l’année suivante, elle travaille chez Jean Lurçat. «Une tapisserie, c’est comme un vitrail de laine, le manteau d’apparat d’une maison», explique Janine Dassonval. Sa démonstration dans les lieux même où elle a œuvré avec le maître, est une occasion rare de découvrir une technique difficile et de mieux appréhender l’œuvre de Jean Lurçat, artisan du rayonnement de la tapisserie contemporaine.