Journée Entreprendre dans le Lot

création entrepriseLa chambre de métiers et de l’artisanat accueillait hier la journée Entreprendre dans le Lot, destinée à apporter des conseils aux entrepreneurs. Un événement qui se tient depuis trois ans, dans le cadre de la Quinzaine régionale de la transmission d’entreprise.

De 9 heures à 15 heures, l’appui aux chefs d’entreprise était assuré par plusieurs intervenants. Du régime de sécurité sociale au financement, en passant par les études de marché, ils ont pu apporter des réponses aux visiteurs. David, 43 ans, a été salarié pendant 26 ans avant de se décider à reprendre une entreprise d’enseignes dans le Lot. «J’ai appris beaucoup de choses et je suis maintenant prêt à monter mon dossier», se réjouit-il. Comme lui, ils étaient plusieurs entrepreneurs avec des objectifs différents. Soit ils désiraient obtenir des opportunités de reprise, soit ils étaient dans l’optique de créer une société. Et selon Yasmina Loiseau, du service appui aux entreprises à la CCI du Lot, la seconde apparaît plus fréquente. «Il y a clairement une tendance à la création plutôt qu’à la reprise d’entreprise. Or la plupart de nos dirigeants ont 50 ans et plus», analyse-t-elle. La priorité était donc de faire se rencontrer les cédants avec les éventuels repreneurs. Sans oublier les jeunes créateurs, comme Milan. Âgé de 19 ans, il a mûri un projet de fabrication et vente de guitares artisanales. «Je n’avais pas les informations, pour savoir qui était susceptible de léguer une entreprise de ce type», dit-il. Un argument qui donne raison à la nécessité d’un tel rassemblement.

La Dépêche