Les partis politiques précisent leurs listes et projets pour les régionales.

régionÀ gauche, PS et PRG font cause commune. Vincent Labarthe (PS, actuel vice-président de la région) conduira la liste, suivie dans l’ordre de Geneviève Lasfargues (PRG, conseillère régionale), Habib Fenni (PS, maire de Sarrazac) et Françoise Faubert (PS, adjointe au maire de Cahors). Des discussions serrées sont encore en cours sur la 5e place. Le maire PRG de Floirac, Raphël Daubet, est poussé par les radicaux, les socialistes préférant Alexandre Charpy, responsable du mouvement des jeunes socialises. Nul doute que cette question sera abordée à l’occasion de la visite, le 2 septembre, à Gourdon et Cahors, de la tête de liste régionale Carole Delga.

À droite, les Républicains ont confirmé Aurélien Pradié (maire de Labastide-Murat), comme tête d’une liste que convoite encore l’UDI : «Nous avons réuni notre comité des sages, qui est notre comité de campagne, note Aurélien Pradié. Nous réservons deux places à l’UDI, dont la 3e et une autre à définir.» La liste devrait être présentée d’ici quinze jours aux instances nationales qui la valideront. Deux femmes des Républicains (Jeannine Aubrun, adjointe à Souillac, et Brigitte Rivière, conseillère municipale à Cahors) briguent la seconde place qui pourrait être éligible si tout va bien pour le parti de Nicolas Sarkozy.

À la gauche du PS et du PRG, Europe Ecologie-Les Verts, le Parti communiste, le Parti de gauche, Ensemble, le Parti occitan et la Nouvelle gauche socialiste ont créé une plate-forme citoyenne commune. L’objectif est de définir un projet commun avant, peut-être, de partir unis au combat.

Philippe Saurel (maire de Montpellier, ex-PS) tente de monter sa liste Citoyens du Midi : «Je ne me suis pas encore attaqué au Lot, avoue-t-il. Mais j’ai déjà des candidats et je choisirai les meilleurs profils, qu’ils soient élus ou non. Je veux que les personnes sur la liste incarnent le département.»

Reste le Front national. Le secrétaire départemental, Emmanuel Crenne, devrait conduire une liste, qui sera validée par le national et la tête de liste régionale, Louis Aliot.