Lot Aide à Domicile, a retrouvé l’équilibre

aide à domicileAvec 800 salariés, Lot Aide à Domicile est devenue l’une des plus grosses entreprises du département. Après une naissance dans la douleur, la structure affiche aujourd’hui un bon bilan et de nouveaux objectifs.

Après des premiers pas difficiles, Lot Aide à Domicile, tout juste cinq ans, a retrouvé l’équilibre. «Comme toute naissance, ça n’a pas été facile, a admis le président-directeur-général, Marc Gastal. En novembre 2010, l’idée du Département était de réunir vingt associations et deux centres communaux d’actions sociales, de mettre en commun toutes ces personnes différentes et de professionnaliser les activités. Au fil des ans, une grande évolution a été opérée à Lot Aide à Domicile». Mardi, à Lalbenque, était lancée la première des huit réunions de pôles prévues dans les prochaines semaines dans tout le département. L’occasion de faire, secteur par secteur, un bilan des services et des perspectives de l’entreprise publique locale devant les salariés, les personnes aidées et leurs familles ainsi que devant les partenaires et les élus locaux.

8 bureaux, 800 salariés et 4 600 personnes aidées

«En 2014, on a resectorialisé l’activité en huit bureaux sur le département, a détaillé Sabine Molinié. Nous comptons au total plus de 4 600 personnes aidées. L’an dernier, nous avons réalisé en moyenne 750 000 heures en intervenant majoritairement, à plus de 70 %, dans le cadre de l’APA, Allocation personnalisée d’autonomie».

L’entreprise, spécialisée dans le maintien à domicile des personnes âgées, emploie 800 salariés dont 710 aides à domicile, une soixantaine de personnels administratifs et un volant de recrues en CDD. «Ce chiffre est plutôt en baisse parce que nous avons choisi comme politique salariale d’augmenter les durées de contrats. De 92 à 94 heures en moyenne par mois au départ, les aides à domicile travaillent 111 heures par mois en moyenne aujourd’hui. Depuis trois ans, nous progressons dans ce sens pour diminuer la précarisation des contrats». La priorité est donnée à la formation. «C’est un métier difficile. Il faut être très présent» a souligné le PDG, Marc Gastal, rappelant l’accord d’entreprise signé en 2013 qui a fourni de meilleures conditions de travail aux employés et apaisé le climat social au sein de l’entreprise.


Une démarche qualité engagée

Aide à domicile, service spécifique pour les personnes en situation de handicap mais aussi garde d’enfants, services ménagers et repassage, Lot aide à domicile doit s’adapter dans un secteur de plus en plus concurrentiel. Face à l’installation de plusieurs structures privées comme Shiva à Cahors ou O2 à Figeac, l’entreprise se diversifie pour poursuivre son développement. «Notre force est la couverture de tout le département, a souligné la directrice Sabine Molinié. Nous sommes sur un autre créneau que les structures privées, avec l’aide aux personnes âgées sur tous les secteurs du Lot, même les plus ruraux». Lot aide à domicile a lancé début 2014 la prestation de portage de repas sur plusieurs zones, comme celle de Lalbenque. «Nous avons aujourd’hui sept tournées. Notre volonté est de pouvoir développer ce service de plus en plus demandé» a confirmé le P.-D.G., Marc Gastal. Cette année, l’un des objectifs majeurs porte sur la démarche qualité engagée par l’entreprise.

La Dépêche