Ne jetons plus nos objets réutilisables

reemploi

 

Le SYDED vient d’implanter un espace réemploi dans la nouvelle déchetterie de Gourdon, située sur la route du Vigan. De nombreux objets encore utilisables sont jetés, malgré l’intérêt qu’ils pourraient avoir pour d’autres.

Depuis le lundi 7 septembre, un espace réemploi permet désormais de leur donner une nouvelle vie. «Nous voulons réduire au maximum les déchets, expose Armelle Moreau, en charge de la réduction des déchets au SYDED. Suite à la première expérience concluante menée sur la déchetterie de Cahors (50 tonnes n’ont pas fini dans les bennes), nous avons décidé de développer ce concept à Gourdon, toujours en partenariat avec l’Association Emmaüs. C’est un gros enjeu, qui va favoriser un long cycle de vie pour certains objets. Cela permet à tous de faire don d’objet qui fonctionne encore.»

Situé juste après l’entrée, dans l’enceinte de la déchetterie, cet espace est là pour accueillir tous les objets en bon état ou faciles à réparer ou restaurer. «Nous ne prenons que les objets ré-employables, précise Jacques Calais, président d’Emaüs Cahors. Ce n’est pas la peine de déposer un matelas taché car, par mesure d’hygiène et de correction, nous ne pourrons l’utiliser. Nous ne prenons pas de linge, non plus. Nous prenons surtout du matériel hi-fi, des appareils électroménagers, du mobilier, de la vaisselle et bibelots, des jeux et jouets, de l’outillage même ancien qui peut partir vers l’Afrique, car nous avons des contacts avec des associations. Les machines à coudre à pédales sont aussi très utiles en Afrique pour les endroits sans électricité.»

Les objets récupérés seront ensuite mis en vente après contrôle et mis en état par l’association Emmaüs, dans ses locaux situés à Cahors, sur la zone d’Englandières.

En plus de son caractère social et solidaire, cette opération permet à chacun de contribuer à la réduction des déchets. Elle fait partie des actions entreprises par le SYDED pour faire du Lot : un «Territoire 0 déchet, 0 gaspillage».

La Dépêche