Régionales: Tête de liste de l’UDI, Roumégoux ou Pradié ou…?

régionMichel Roumégoux avait fait savoir qu’il était disponible. Petit problème, ses amis de l’UDI, qu’il envisageait de représenter, ne l’entendent pas du tout ainsi. Dans un communiqué, Bernard Borredon, président de l’UDI du Lot :  “Avec la grande majorité des militants de l’UDI, je considère que Michel Roumégoux, éternel diviseur de la Droite et du Centre, nous conduirait à une défaite certaine». Bernard Borredon a choisi : la tête de liste sera Aurélien Pradié, maire de Labastide-Murat, désigné par les Républicains, mais dont le leadership est contesté dans le Lot par certains de ses amis”.

Les élections régionales françaises de 2015 auront lieu les 6 et 13 décembre 2015 afin d’élire les 14 conseils régionaux de métropole et d’outre-mer ainsi que l’assemblée de Corse, l’assemblée de Guyane et l’assemblée de Martinique pour un mandat de six ans.

Ces élections sont les premières dans le cadre des régions redécoupées.

La Dépêche

Rappelons que pour l’instant la plus part des partis n’ont pas encore choisi leur tête de liste.

On peut trouver les candidats Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées au fur et à mesure qu’ils sont connus sur wikipédia ICI

Europe Écologie Les Verts (EELV) a investi Gérard Onesta, vice-président du Conseil Régional de Midi-Pyrénées en charge des affaires européennes pour mener la liste[7]. Il avait déjà été tête de liste aux élections régionales de 2010 réalisant un score de 13,46% au premier tour.

___________________________________________________________________________________

Les élections régionales ont lieu au suffrage universel direct et au scrutin proportionnel de liste à deux tours avec prime majoritaire.

Un second tour a lieu si aucune liste n’atteint 50 % des suffrages exprimés au premier tour. Peuvent se qualifier au second tour les listes ayant recueillis 10 % des voix. Les listes ayant obtenu au moins 5 % peuvent fusionner au second tour avec une liste qualifiée.

Wikipedia