Restauration de l’église de Fajoles

Cfajoleslassée monument historique depuis 1978, l’église de Fajoles avait subi les outrages du temps. 36 000 € viennent de lui être consacrés pour une remise en beauté de l’intérieur de l’édifice. Une opération réussie, qui lui a redonné son authenticité.

L’église de Fajoles, près de Gourdon, est un édifice d’origine romane, ce dont témoignent le chevet semi-circulaire, les deux portails médiévaux, la superbe et riche architecture intérieure, décorée de chapiteaux sculptés ainsi qu’un plan caractéristique en croix latine.

En 2014, l’édifice a fait l’objet de travaux de réparation extérieurs sur les couvertures et maçonneries.

Cette année était l’occasion de remettre en beauté l’intérieur de l’église qui avait été rejointoyée au ciment noir dans les années 1950, avec pour conséquence de rendre totalement muette et triste l’atmosphère de cette construction remarquable. Les joints ciment ont donc été piqués et remplacés par des joints de chaux ; l’ensemble des maçonneries, des arcs et des voûtes ont été rehaussés par des patines légèrement colorées et nuancés. Des travaux simples mais très efficaces ont permis de rendre à cette architecture toute son expressivité et de la faire «chanter».

Un chantier de grande qualité qui fait la démonstration qu’avec des moyens limités (36 000 € HT pour les travaux intérieurs), maîtrisés et bien utilisés, des ressources humaines locales et compétentes, on peut allier conservation et mise en valeur qui sont d’ailleurs étroitement liées, voire interdépendants. En effet, un édifice négligé et en mauvais état suscite la négligence, voire l’abandon, quand un édifice entretenu et mis en valeur inspire respect et attentions.

Cette opération constitue donc une vraie action culturelle, qui peut faire la fierté de la commune. Et de ses habitants…

Ces travaux ont été accompagnés par l’architecte des Bâtiments de France et le Service territorial de l’architecture et du patrimoine du Lot.

Les savoir-faire locaux

Plusieurs entreprises locales ont participé à ce chantier. Maître d’œuvre : Constant et Liarsou, architectes à Prayssac. Entreprises : maçonnerie Correa (Montauban/Cahors) ; Charpente, Rodrigues-Biseul (Fontanes) ; couverture SARL Lestrade (Lacave) ; vitraux, Creunier (Albas) ; menuiserie, Soulhie (Gourdon) ; électricité, Cros (Sarlat).