Présentation du SPANC du SYMICTOM; Réunion publique à Payrignac, St Projet, St Germain du Bel Air

symictom

Site symictom

Rappel à tous les propriétaires non reliés à un système d’assainissement collectif.

Pour les communes de PAYRIGNAC et SAINT-CIRQ-MADELON, la réunion se tiendra le :
Mardi 24 février 2015 à 18h30 
à la 
salle des fêtes de PAYRIGNAC

Pour les communes de SAINT-CIRQ-SOUILLAGUET, SAINT-PROJET et SOUCIRAC, la réunion se tiendra le :
Mercredi 25 février 2015 à 18h30 
à la 
salle des fêtes de SAINT-PROJET

Pour les communes de LAMOTHE-CASSEL, MONTAMEL, SAINT-CHAMARAND et SAINT-GERMAIN-DU-BEL-AIR, la réunion se tiendra le :
Jeudi 26 février 2015 à 18h30
à la 
salle des fêtes de SAINT-GERMAIN-DU-BEL-AIR

Venez nombreux à ces réunions!

SYMICTOM du Pays de Gourdon – Service Public d’Assainissement Non Collectif
Zone artisanale – Moulin d’Iches – 46250 MONTCLERA
Tél. : 05 65 21 01 28- Fax : 05 65 21 62 52 – Courriel : spanc@symictom.fr

 

3 commentaires pour “Présentation du SPANC du SYMICTOM; Réunion publique à Payrignac, St Projet, St Germain du Bel Air

  1. jevouslis
    mercredi, 25 mars 2015 à 10:31

    La fusion des SPANC (service public d’assainissement non collectif) et du SYMICTOM expliquée par Robert Lacombe, président du Symictom (syndicat mixte de collecte et traitement des ordures ménagères). Le 1er janvier 2015 l’agent Spanc de la CCQB a intégré le Symictom, portant le personnel à trois techniciens et une secrétaire.
    Lire plus: http://www.ladepeche.fr/article/2015/03/24/2073108-spanc-une-fusion-lancee-pour-harmoniser.html

  2. jevouslis
    dimanche, 8 mars 2015 à 14:52

    Le Symictom a traité 2 249 tonnes de déchets recyclables et 5 369 tonnes d’ordures ménagères en 2014. Il emploie 27 personnes. il posséde 10 bennes, 1 plateau-grue, 1 mini-benne (N.D.L.R. spécifique à Rocamadour à cause des rues étroites), 5 véhicules légers, 3 pour le Spanc. Il y a sur le site 1 responsable technique et 1 garagiste pour l’entretien et la surveillance de tous les véhicules. Actuellement il dessert 68 communes. Il va jusqu’à Rocamadour. Depuis janvier 2014, 8 communes supplémentaires ont adhéré : Saint-Cernin, Saint-Martin de Vers, Cras, Sabadel Lauzès, Orniac, Nadillac, St Sauveur La Vallée, Sénaillac-Lauzès. 27 500 habitants sont concernés. Quant au Spanc, il dessert 28 communes soit 18 300 habitants. Il s’occupe de 8 000 installations : mises aux normes, réhabilitations.
    Il y a un taux de 15 % de refus dans les ordures ménagères, encore des progrès à faire!

  3. jevouslis
    dimanche, 1 mars 2015 à 09:49

    À la fin de la réunion, Robert Lacombe, président du Symictom/Spanc a répondu aux questions de La Dépêche.

    Quelle est la question qui revient le plus souvent ?

    La question concernant la fréquence des vidanges est souvent évoquée. À ce sujet, mon souhait est d’étendre la compétence de l’entretien au service Spanc, afin de donner à tous nos administrés un suivi plus performant bien au-delà du simple contrôle. Nous ne pourrons réaliser cette compétence que lorsque nous aurons rattrapé le retard accumulé.

    Certains considèrent cette mission de contrôle comme un impôt déguisé. Que leur répondez-vous ?

    Vous savez, c’est parfois réducteur d’assimiler une taxe supplémentaire à un impôt. Lorsque vous achetez un véhicule d’occasion, celui-ci doit faire l’objet d’un contrôle technique ; est-ce un nouvel impôt ? Lorsqu’un propriétaire veut vendre son bien et que la vérification de son installation date de plus de trois ans, une nouvelle vérification est exigée par le notaire. C’est une sécurité, tant pour le vendeur que pour l’acheteur.

    Par ailleurs, pour l’instruction d’un permis de construire, le document de projet d’installation d’un assainissement non collectif est obligatoire. Notre service n’a pas de compétences pour exiger mais au contraire une notion de conseil permanent. C’est notre devise et je profite ici de ces quelques lignes pour féliciter tous les agents qui font preuve d’un professionnalisme sans retenue, parfois dans des situations difficiles.
    http://www.ladepeche.fr/article/2015/03/01/2058214-robert-lacombe-fait-le-point-sur-l-assainissement.html

Les commentaires sont fermés