3 jours de théâtre à Gramat

Histoire d'en rire

Histoire d’en rire

Le théâtre Evasion propose cette semaine à Gramat, salle de l’horloge, trois journées de spectacle.

Jeudi 20 octobre, à 21 heures : «Georges est à la noce», sur des textes de Georges Brassens qui a été et reste l’un des artistes français les plus aimés. Brassens adapté au théâtre… c’est le défi relevé par Jean-Claude Caron et le Théâtre du Travers.

Vendredi 21 octobre, à 21 heures : «Jean et Béatrice» de Carole Frechette, comédie dramatique par la compagnie Histoire d’En Rire de Toulouse. Dans son appartement, Béatrice attend l’homme qui la délivrera de sa solitude. Elle a placardé en ville une affiche promettant une récompense à celui qui pourra l’intéresser, l’émouvoir et la séduire. Un homme se présente, Jean, prêt à se soumettre aux trois épreuves par appât du gain. Mais Béatrice hausse les enchères ; il s’agit d’inventer l’amour.

Samedi 22 octobre : à 14 h 15, «Illusions» d’Ivan Viripaev par la Cie Rhinocéros de Paris ; à 17 h 10, «Inventaires» d’après Philippe Minyana par la Cie La Réplique de Toulouse ; à 21 heures, «Les joueurs» de Nicolas Gogol par le Théâtre du beau fixe de Toulouse. Tarifs : 9 €, réduit 6 €, quatre spectacles 30 €.