Renforcer l’attractivité du Lot

Le Département du Lot a pour ambition d’attirer de nouveaux actifs et de nouvelles activités en rendant le territoire plus accueillant et attractif, afin de construire son avenir (développement économique, offre de services homogène sur le territoire…).

Pour renforcer l’attractivité du Lot, le Département et la Préfecture, avec le concours des intercommunalités et des chambres consulaires, se sont engagés dans une démarche de marketing territorial.

Pour soigner son attractivité, le département du Lot aura sa propre marque dont le lancement aura lieu au cours d’une grande soirée le mardi 4 décembre à Souillac, au sein de la nouvelle usine Pivaudran. Cet événement réunira des élus, des entrepreneurs, des responsables d’associations, les membres du comité de pilotage (Département, Etat, communautés de communes, chambres consulaires, Lot Tourisme…) qui travaillent depuis plusieurs mois à la mise en place de différentes actions pour renforcer l’attractivité du Lot et faire face, en particulier, aux difficultés de transmission des entreprises et de recrutements dans certains secteurs et à la stagnation du nombre d’habitants.

Cette stratégie de reconquête vise à attirer de nouveaux actifs : des urbains qui veulent changer de vie (à la recherche d’un meilleur équilibre entre leur activité professionnelle et leur vie privée), des ingénieurs, des techniciens, des médecins (autant de profils spécialisés dont le Lot a besoin), des touristes, déjà attachés au territoire, qui pourraient s’y installer, et des jeunes en leur donnant envie de rester ou de revenir

Fabien Galthié en ambassadeur du Lot

En tant qu’ancien international de rugby, Fabien Galthié, Lotois de cœur ayant ses attaches à Montgesty, a choisi de s’engager pour donner le coup d’envoi de cette marque territoriale et de la mise en lumière du programme d’actions. Un démarrage plus que symbolique. Car développer l’attractivité du Lot va nécessiter un vrai travail d’équipe pour les années à venir.

En mobilisant tous les acteurs locaux mais aussi tous les Lotois qui sont appelés à devenir des ambassadeurs de leur territoire. Des spécialistes interviendront, tel que Christophe Alaux, directeur de l’Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale d’Aix-Marseille Université, qui a des liens familiaux avec le Lot et qui a mis en place la première Chaire de Territoire dans le monde, dédiée à l’attractivité et aux nouvelles pratiques du marketing territorial.

La Dépêche

 

Un objectif : valoriser les nombreux atouts du territoire et les faire connaître à l’extérieur.

Malgré une qualité de vie avérée et une forte notoriété touristique, grâce à des portes d’entrée telles que Cahors, Rocamadour, Figeac, Saint-Cirq-Lapopie, la vallée de la Dordogne ou encore le gouffre de Padirac, le Lot dans son ensemble reste insuffisamment connu, et connaît des difficultés à faire valoir ses atouts, notamment sur le plan économique.

Car l’enjeu est de taille pour notre département, pour faire face à :

  • une population vieillissante;
  • des difficultés pour transmettre les entreprises;
  • des emplois non pourvus.

Comment ?

La première étape de cette démarche a été l’ouverture d’un questionnaire pour affiner l’état des lieux. 729 personnes ont répondu (un bon taux de participation pour ce genre d’enquête) et en parallèle, plus de 60 personnes ont été rencontrées lors d’entretiens ou d’ateliers thématiques (emploi et formation, agriculture, cadre de vie…). Plus d’infos

Une ambition a été partagée: faire du Lot, un territoire des possibles qui conjuguent épanouissement personnel et professionnel, en attirant les jeunes qu’ils soient Lotois (à retenir et à faire revenir) ou non ; les personnes diplômées qui sont susceptibles d’être séduites par les emplois spécialisés qui ont des difficultés à être pourvues ; les personnes qui veulent changer de cap et peuvent envisager de reprendre un commerce, une entreprise artisanale ou une exploitation agricole dans le Lot ; les touristes, déjà séduits par le Lot, et qui pourraient décider d’y rester.

Pour tout cela, des actions concrètes sont en préparation et seront mises en place à partir de 2018. 

Pour en savoir plus sur le plan d’actions, consultez la plaquette “Marketing territorial du Lot : de quoi parlons-nous ?“.

 

Avec qui ?

Pour réussir ce grand pari, il faut absolument que toutes les institutions unissent leurs efforts et que les Lotois deviennent de véritables ambassadeurs et véhiculent l’image d’un Lot où non seulement on vit bien, mais aussi où tout est possible.

Vous avez des idées, vous avez un projet ?

Renseignements : choisir-le-lot@lot.fr

6 commentaires pour “Renforcer l’attractivité du Lot

  1. michel christian
    mercredi, 28 novembre 2018 à 07:15

    Pour réussir a attirer de nouveaux commerces dans nos villes et villages de la C.CQ.B cette communauté de communes nous a justement fait un cadeau fiscal Une augmentation de la C.F.E de 100 a 300% qui tombe dans un contexte pas facile pour le commerce de proximité. Et oui messieurs mesdames aujourd’hui ou certains se battent contre des hausses de taxes minimes nous les commerçants et artisans qui non battons tous les jours pour faire vivre nos communes sommes confrontés a cette hausse! encore un double dialogue: attractivité et hausse
    Bonne journée a tous

  2. François
    mercredi, 28 novembre 2018 à 16:29

    Avec des épandages de digestats qui polluent et des méthaniseurs qui puent, bienvenue
    dans le Lot. Après les épandages de Bioquercy, des épandages de digestats supplémentaires dans le PNRCQ venant du Ségala .. Plus on est nombreux plus on partagera les odeurs.
    Sollictez les communes qui ont voter contre les épandage, soyez transparent avec les nouveaux arrivant
    Ah, au fait, les fuites des stockages de gaz n’étant pas contrôler pal la DREAL, au dessus de 4% de fuite,le méthane ayant un impact 25 fois plus important que le CO2…

    Encore un effort

  3. Michèle BOUQUET
    mercredi, 28 novembre 2018 à 20:30

    Je suis bien sur tout à fait d’accord avec François. Quand tout le Lot sera équipé des ces merveilleux méthaniseurs, il n’y restera que les pauvres imbéciles comme nous obligés d’y rester parce que leur maison est devenue invendable et qu’ ils n’ont pas les moyens de chercher ailleurs ce qu’ ils avaient cru à tord trouver ici.
    Merci la Capel, merci Fonroche.

  4. SERIEUX Daniel
    jeudi, 29 novembre 2018 à 19:21

    Daniel
    Le Lot a effectivement des atouts “qualité de vie” qu’il faut préserver si l’on veut le rendre attractif mais il a aussi des faiblesses, qui une fois identifiées devraient être combattues prioritairement et ce n’est pas toujours le cas !!
    Pour exemple la qualité bactériologique des eaux du Célé se dégrade (problème pour les eaux de baignade et pour le sur-traitement de l’eau pompée dans le Célé pour l’alimentation en eau potable de Figeac). Dans l’agglomération de Figeac il y a encore des rejets directs d’eaux usées dans la rivière !!! Le budget délégué par l’Agence de Bassin Adour Garonne ne devrait il pas prioritairement utilisé pour des problèmes tels que celui là ? Ceci n’est pas une “infox” les preuves sont facilement accessibles
    Messieurs les décideurs, tenez compte des problèmes qui vous sont remontés, appuyez vous sur les associations actives dont la majorité agissent pour l’intérêt général. Après les “gilets jaunes” viendront peut être les “gilets verts” Pensez y
    Merci pour votre attention

  5. Greg
    samedi, 1 décembre 2018 à 12:46

    Certains travailleurs, poly-actifs grâce à internet, peuvent éviter (plus ou moins) la case fiscale dans le jeu de la cyber-économie. Et il est plus rentable pour le fisc de taxer ceux qui sont visibles (clients, retraités, commerçants, artisans …) que de contrôler ce qui se passe sous la couette de la toile.
    Bien sûr on ne devrait pas profiter du bien collectif en refusant de donner.
    Bref, l’avenir des zones rurales pleines de bien-être et tout, n’est pas forcément radieux !

  6. Anonyme
    dimanche, 2 décembre 2018 à 09:26

    Bonjour,
    Les “Gilets Verts” existent déjà…..
    https://www.youtube.com/watch?v=fj6hqI19Lfc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.