Abbaye Nouvelle: La fête des plantes condamnée?

Fête des plantes à l’abbaye nouvelle

Le 16 juillet, l’association «Les Amis de l’Abbaye nouvelle» s’est réunie en conseil d’administration pour faire le bilan 2018 de la Fête des plantes et pour parler de l’avenir.

Forte des 50 bénévoles qui contribuent le jour dit à la réussite de cette exceptionnelle manifestation, l’association enregistre un bilan très positif de la journée qui a connu beaucoup de mouvement, des retours très positifs des exposants qui ne cessent de croître et de se diversifier.

Pourtant, la cellule de 5 personnes du CA s’autorise de légitimes états d’âme quant à la participation en amont, pour la mise en place de l’organisation (notamment des parkings) et Catherine Pelletier-Lagarde et ses 4 membres actifs ont l’impression d’être revenus, malgré l’appel aux exposants, à la situation d’il y a deux ans au départ de Christine Latour, responsable de la Fête des plantes.

Et il y a d’autres soucis : la vocation de l’association, compte tenu de la prise en main des bâtiments par la communauté de communes, est devenue désormais d’animer le site. Mais l’utilisation de la Salle Basse ne peut plus, de l’avis de la présidente, être envisagée : «Les problèmes récurrents d’humidité, voire d’inondation, ont perturbé l’acoustique et mis en danger les utilisateurs équipés de matériels électriques».

Pour la présidente, «ces problèmes sont de la responsabilité de l’architecte du patrimoine, maître d’œuvre des travaux de restauration de l’Abbaye. Ils privent l’association du seul lieu à sa disposition pour ses animations et anéantissent 40 ans d’efforts, y compris financiers, pour redonner vie à un patrimoine unique».

Alors pour ce conseil d’administration, les constats sont clairs : manque de bras pour préparer en amont la Fête des plantes, et manque de salle pour organiser d’autres manifestations culturelles. L’assemblée générale de l’association, prévue en septembre pour laisser du temps au temps, sera à coup sûr le moment de décisions importantes. À moins que d’ici-là se dessine un vrai élan d’entraide de bénévoles (en amont) qui ne souhaitent pas voir mourir la Fête des plantes, l’association non plus.

4 commentaires pour “Abbaye Nouvelle: La fête des plantes condamnée?

Les commentaires sont fermés