Cahors: La boucherie Compozieux ouvre un libre-service 7 jours sur 7

Boulevard Gambetta, la boucherie Compozieux ouvre aujourd’hui, un local libre-service avec des casiers réfrigérés. Il est ouvert 7 jours sur 7.

«J’ai vu que ça marchait pour les produits maraîchers, les fromages, le pain, j’ai voulu le faire pour les viandes», explique Ghislain Compozieux. Le patron de la boucherie installée sur le boulevard Gambetta innove : il ouvre aujourd’hui un libre-service de viande, accessible 7 jours sur 7.

Ce concept répond à la demande de la clientèle, soucieuse de se fournir en produits frais notamment. Le mode d’emploi est simple. Il suffit de cocher le numéro du ou des casiers, sur un clavier digital. Les prix s’affichent, ils sont identiques aux tarifs pratiqués à l’intérieur de la boucherie-charcuterie. Les casiers réfrigères contiennent des viandes à griller, à rôtir, à poêler ; les casiers tempérés, de la saucisse sèche, des conserves.

La boucherie a été créée par Claude Compozieux en 1986, Ghislain en a repris la gérance en 2007. Titulaire d’un CAP, d’un BEP boucherie, d’un bac professionnel de l’alimentation, Ghislain a toujours voulu faire ce métier. «J’aime tant le contact avec la clientèle que la préparation des produits. Trouver du personnel est cependant difficile. J’ai espoir pour la profession, cette année une grosse session va passer le CAP boucherie», confie-t-il. À son palmarès, plusieurs prix, dont le label de meilleur boucher de France en 2013, un prix décerné au Mans, organisé par le Cercle des viandes d’excellence. Ses saucisses sèches au piment d’Espelette, au roquefort, aux noix, aux échalotes lui ont également valu des distinctions nationales.

600 clients le samedi

Tout est préparé sur place. «Nous achetons tout en carcasse. On choisit nos bêtes, le bœuf et le veau sont du Limousin, l’agneau du Quercy vient de Gramat», se targue le patron. Après la choucroute en hiver, le printemps fait une part belle aux marinades et aux brochettes. «Cet été, nous proposerons des animations autour de la rôtissoire.»

La boucherie compte huit employés, un apprenti, et Ghislain. Son second Jérôme Benoist a toujours voulu travailler dans cette boucherie. «Quand on m’a appelé, j’ai accouru. Nous faisons un métier exceptionnel, il y a toujours à apprendre», remarque-t-il. Le passage client est impressionnant : 300 clients en semaine, 600 le samedi et presque autant le mercredi. Le libre-service va donc compléter une offre déjà conséquente. «Il faut aller de l’avant», conclut Ghislain Compozieux.


«Ici, on trouve de tout »

«J’avais l’habitude de venir avec le papa, la maman quand ils étaient place Bessières, j’ai suivi Ghislain, le fils. Les produits sont frais, il y a de la provenance, du goût. C’est propre, c’est net. Et les employés sont charmants.» Anne-Marie Labro, une cliente qui vient du Montat, ne tarit pas d’éloges. Elle cuisine mais apprécie aussi le rayon traiteur. «Les personnes âgées ou celles qui manquent de temps prennent des plats préparés pour deux à trois jours. Ici, on trouve de tout, les viandes, la charcuterie, les conserves, les vins…»


Le chiffre : 69

casiers > Produits. C’est le nombre de casiers réfrigérés et tempérés du libre-service.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.