Commerçants, artisans et professions libérales face à l’augmentation de la CFE

La communauté de communes Quercy-Bouriane a décidé de relever le seuil des bases minimum de la cotisation foncière des entreprises. L’association des commerçants, artisans et professions libérales, Gourdon Dynamic, souhaite porter le maximum de voix lors de l’entretien obtenu avec la présidente et l’adjoint à l’économie de la communauté de communes Quercy-Bouriane le lundi 3 décembre, à 10 h, à la Maison communautaire..

Pour préparer au mieux cette entrevue et entendre le point de vue de tout le monde, le président de l’association Alexandre Bergougnoux propose une rencontre pour s’entretenir sur le sujet. La réunion est programmée le jeudi 29 novembre, à 20 heures, à la salle des Pargueminiers.

4 commentaires pour “Commerçants, artisans et professions libérales face à l’augmentation de la CFE

  1. michel christian
    vendredi, 30 novembre 2018 à 06:23

    Nous étions nombreux a cette réunion préparatoire pour définir notre position sur cette hausse qui impacte de nombreux commerçants et artisans qui ont vue leurs C.F.E bondir dans des proportions folles (100,200 voir pour certains 400%) Nous contribuons a la vie de nos villages, à l’attractivité de nos communes nous sommes une formidable vitrine de la vie dans notre ruralité. Comment concevoir l’avenir avec des charges de plus en plus lourdes, comment faire venir sur nos territoires des entreprises, des professionnels de la santé avec une telle imposition? Cette question et bien d’autres seront le cœur du débat de lundi. Construisons ENSEMBLE notre avenir c’est le souhait de tous.
    Bonne fin de semaine.

    • Clair
      vendredi, 30 novembre 2018 à 10:20

      Nous vous souhaitons un dialogue constructif , afin que la CCQB revienne à la raison, nos villes et village ont besoin d’artsans De commerçants et d’entreprises pour redynamiser notre territoire.

  2. ELUE LOTOISE
    vendredi, 30 novembre 2018 à 14:01

    Je ne suis pas très férue de grammaire…, mais dans la vie il y a des temps principaux:
    Le passé, c’est” avant”: programmations avec ordre du jour et annonces des réunions municipales ou communautaires publiques,là où on ne voit jamais personne!
    Le présent, c’est la contestation,le mécontentement légitimes pour certains et parfois “le mépris” ce qui n’est pas du tout constructif
    Le futur,c’est partir d’un constat et en effet dialoguer, échanger et préparer l’avenir pour les générations actuelles et surtout futures.
    De nombreux ateliers ,groupes de travail aux thèmes divers ont été mis en place sur le département du Lot, à nous tous de saisir l’opportunité et ainsi participer activement à la vie de nos territoires.

    • michel christian
      vendredi, 30 novembre 2018 à 15:47

      Bonjour,
      Ne trouvez-vous pas qu’une augmentation de 300 voir pour certains 400% est une augmentation qui ne peut qu’engendrer un mécontentement et la contestation quand au “mépris” chère élue Lotoise n’est il pas dans l’augmentation? Le mépris pour les personnes qui font que notre territoire est vivant Oui pour le dialogue mais vous pouvez aussi comprendre que nous soyons remontés ci vos impôts avaient augmenté d’une telle somme alors que vos revenus baissent que diriez-vous?
      Bon Week-end au Vigan ou ailleurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.