Convention Etat-Département contre la pauvreté

La France compte 9 millions de personnes pauvres, dont près de 3 millions sont dans une situation de privation matérielle grave.

Le plan est lancé pour trois ans. Annoncée en septembre 2018 par Emmanuel Macron, la stratégie nationale de lutte et de prévention contre la pauvreté se décline dans le département du Lot.

La convention prévoit les engagements conjoints de l’Etat et du Conseil départemental de réaliser un ensemble d’actions avec un apport de 50% de l’Etat soit 209 766 euros pour 2019. La mise en œuvre de la Stratégie Pauvreté est prévue sur trois ans. Pour les années 2020 et 2021, le montant sera défini par avenant au regard des justifications produites au titre de l’année précédente. D’ores et déjà, à titre prévisionnel, le Département du Lot prévoit un montant total de 1 260 000 euros sur trois ans dont un apport 629 298 euros de l’Etat.

La contractualisation prévoit :

– des actions socles : prévention des sorties sèches de l’aide sociale à l’enfance ; déploiement d’un réseau de premier accueil social inconditionnel de proximité et de démarche de référents de parcours ; amélioration de l’insertion des bénéficiaires du RSA

– et des actions à l’initiative du Département : développer la prévention auprès de tous et notamment pour les publics les plus vulnérables ; mettre en œuvre un accompagnement renforcé avec l’appui d’un revenu global de base et simplifier les démarches administratives pour les familles monoparentales et femmes victimes de violences

 Les caractéristiques de la pauvreté dans le Lot

– Une proportion importante de population âgée ayant un revenu médian faible : En 2015, 19 506 euros pour un Lotois contre 22 640 euros pour la Région Ile de France

– Un taux de pauvreté plus marqué chez les jeunes et les familles monoparentales

– Un habitat dispersé favorisant l’isolement et pouvant être aggravé par une mobilité peu aisée. Près de 2/3 des Lotois habitent dans une commune rurale

– Une progression constante des bénéficiaires du RSA :
3 466 bénéficiaires en décembre 2018 contre 3 310 en décembre 2017

– Un nombre d’enfants confiés à l’aide sociale à l’enfance en augmentation : 377 enfants confiés en 2019

.

Les 5 engagements nationaux de la stratégie pauvreté

Le site du ministère, cliquer sur l’image

1 commentaire pour “Convention Etat-Département contre la pauvreté

  1. Labrunie
    jeudi, 11 juillet 2019 à 16:26

    On pourrait ajouter aux “caractéristiques de la pauvreté dans le Lot” trois points importants :
    peu ou pas de transport en commun (les bus du Lot ont quasiment disparus !)
    une dématérialisation à marche forcée entraînant des difficultés d’accès aux service publique de base (avez vous essayé d’obtenir une carte grise en ligne ?) car les plus défavorisés non pas accès à internet.
    un appauvrissement important en vue lié à la refonte du système d’assurance chômage pour les personnes vivant de l’activité touristique (qui en fonction des aléas climatiques ou autres entraîne des durées d’activité -en cdd- de plus en plus courtes : juin à septembre le + souvent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.