Du 18 au 28 juillet Salviac célèbre le chemin de Compostelle

Chemins de grandes randonnées

Chemins de grandes randonnées

Pour la fête de la Saint-Jacques en 2015, 3 compagnons avaient décidé de parcourir le chemin entre Salviac et Cazals le jour de la Saint-Jacques. En 2016, Jean-Ange Di Vito coordonne tout un programme dédié à Saint-Jacques le Majeur, qu’il veut pérenniser. Il nous a expliqué ce qu’il souhaite obtenir des Lotois (et d’ailleurs) ayant participé au pèlerinage de Saint-Jacques de Compostelle :

Quel est le but de cette manifestation ?

L’église Saint-Jacques le Majeur de Salviac est l’église la plus importante du Lot consacrée à Saint-Jacques et Salviac se trouve sur le Chemin entre Rocamadour et Agen sur le GR 652. Nous souhaitons valoriser et mieux faire connaître ce Chemin.

Quel sera le programme ?

Une conférence le 23 juillet ; une marche le 24 juillet vers l’église Saint-Jacques depuis Cazals et l’Abbaye Nouvelle de Léobard ; inauguration d’une silhouette de pèlerin à proximité de l’église Saint-Jacques suivie d’une évocation du chemin en musique par Henry Duhil ; nous partagerons un pique-nique tiré du sac avant la visite de l’église, du trésor et une déambulation dans Salviac à la découverte des signes jacquaires. Mais nous aurons aussi, du 18 au 28 juillet, une exposition à la maison Bouriane prêtée par le département : «Des Jacquets sur le Causse», enrichie par l’apport des «petits trésors du chemin», petits objets que les pèlerins du Lot ont ramenés dans leur sac à dos au retour du chemin jusqu’à Compostelle (coquilles décorées, petites statuettes, pin’s, Credencial…). Je fais appel à tous les pèlerins du Lot qui possèdent ce genre d’objets qui ont une histoire et du sens : Qu’ils veuillent bien nous les confier le temps de l’exposition, l’office de tourisme les enregistrera, remettra un reçu aux déposants et les restituera après l’exposition.

Et pour la suite ?

Nous nouons des contacts avec l’office de tourisme de Lalbenque-Limogne pour organiser une opération «Mille mains à la pâte» pour entretenir le GR 652. L’année prochaine, nous présenterons des œuvres d’artistes locaux représentant le chemin (peintures, sculptures, photos…) et nous envisageons des conférences en collaboration avec les associations jacquaires.