Espace Appia: Chantiers de l’acteurE et des écritures

Les diamants noirs de Ghelderode

Les diamants noirs de Ghelderode

L’espace Appia, à Anglars-Juillac, accueille vendredi 21 octobre à 20 h 30 une création de la compagnie L’œil du silence, «Cible mouvante» (dès 11 ans, 1 h 20) de l’Allemand Marius Von Mayenburg. Mise en scène par la dramaturge et directrice de la compagnie, Anne Sicco, elle sera interprétée par Aurélia Marceau, Olivier Copin et Christophe Seval.

Cette pièce contemporaine ouvre les Chantiers de l’acteurE et des écritures, qui durent jusqu’au 1er novembre. Une douzaine de jours consacrés aux écritures des cinq dernières années. Six spectacles sont à l’affiche pour sept représentations. Trois d’entre eux sont des créations de L’Œil du silence. Ils traitent de thèmes actuels : le terrorisme, la corruption, le regard sur la pauvreté. «Ce sont des sujets difficiles mais c’est amical, bienveillant, tonique», dit Anne Sicco. Le dernier spectacle est un solo de cirque, présenté le 1er novembre : «Les morts, la vie, tout se mélange dans le partage», dit-elle. A chaque fois, bar et restauration sont ouverts sur place, avant le spectacle, après. Une volonté : «Je ne dis pas on fait la fête et après vous avez la culture, non tout ça va ensemble. On ne s’occupe que de l’essentiel, du vivre».

«Cible mouvante», qui pourrait être un thriller, explore les mécanismes qui nourrissent la peur grandissante de notre société face à ses propres enfants. C’est une sorte de théâtre d’anticipation sociale où de tout jeunes enfants sont suspectés d’être des poseurs de bombes.

Réservations impératives au 05 65 36 23 76 et au 05 65 21 97 90.

Le programme

Vendredi 21 octobre, «Cible mouvante» par L’Oeil du silence.

Samedi 22 et samedi 29 octobre, «That moment» par L’Oeil du silence.

Dimanche 23 octobre, «Les pauvres sont tous les mêmes» par L’Oeil du silence.

Mercredi 26 octobre, «Ecrits pour la parole» de Léonora Miano, paroles de femmes noires.

Dimanche 30 octobre, «Il n’y a pas de certitude» de Barbara Métais-Chastanier, interprété par Julie Moulier.

Mardi 1er novembre, «Hom (m)» par le circassien Loïc Faure.

Anne Sicco reçoit les insignes de Chevalier de l’Ordre National du Mérite