Festi’valcéou fin de semaine

.

.

“on réserve son weekend pour aller à Festi’valcéou à CONCORÈS”

Vendredi 30, samedi 31 et dimanche 1° septembre, dela musique,du conte, une expo, des auteurs,des jeux,des artisans,, de la restauration peaufinée par des bénévoles…Plein de belles choses à voir, à écouter, à déguster à partager en famille et entre amis avant de reprendre le chemin du quotidien!

Pass festival en pré vente 25€ à réserver sur www;festivalcéou.com (30€sur place).

soiréedu vendredi10/15€soirée du samedi15/18€balade contée: 5€concert classique 5€  gratuit samedi et dimanche après-midi

 

 

2 commentaires pour “Festi’valcéou fin de semaine

  1. allonsy
    samedi, 31 août 2019 à 09:43

    Le Festi’ValCéou, qui se déroule jusqu’à dimanche à Concorès, a été lancé hier soir par le vernissage de l’exposition d’un peintre de Gourdon.

    Artiste peintre, Gary’Indy (de son vrai nom Gary Andrade Fraysse) est né le 7 février 1986 à Gourdon. On pourrait raconter qu’il s’amusait avec un pinceau dans son berceau, ou que le premier mot qu’il prononça fut «Picasso», mais il n’en est rien.

    Gary a pris son temps pour avancer dans la vie, comme un randonneur s’aventurant sur un sentier caché sous les arbres. On peut imaginer aisément ce chemin en regardant certaines de ses œuvres dans lesquelles une nature luxuriante envahit la toile dans une débauche de couleurs chaudes et vives.

    Peut-être ses origines portugaises sont-elles à la source de cette palette et de cette sensualité qui s’expriment souvent sous son pinceau ? Peut-être aussi le fait d’avoir vécu en Guadeloupe et au Congo a-t-il quelque chose à voir avec ces femmes alanguies ou cette nature exubérante ? Mais on cherche bien loin, alors qu’il suffit de se laisser prendre pour un voyage au long cours. Et Gary’Indy aime voyager, vous embarquer pour une expédition qui vous transportera de l’art pariétal à celui du Japon, du naïf au graphisme, d’un taureau espagnol à des flamants roses. Vous croiserez en route le Douanier Rousseau, Matisse, Picasso, Dali mais aussi Combas et Di Rosa, qui l’ont inspiré.

    Oubliez vos soucis et vos questions, regardez ses toiles avec un œil innocent, celui des gamins qui aiment beaucoup la peinture de Gary’Indy, certainement parce qu’il a su garder une âme d’enfant. C’est là le secret, savoir s’émerveiller et vouloir apprendre, toujours. Après le vernissage hier soir de l’exposition qui lui est consacrée, il propose ce samedi une performance artistique accompagnée par DJ Docteur Phonkk.

    Ouverture de l’exposition de peintures de Gary’Indy : samedi de 14 heures à 19 h 30 et dimanche de 14 heures à 18 h 30.
    La Dépêche

  2. allonsy
    mardi, 3 septembre 2019 à 11:09

    Viens voir les comédiens, voir les musiciens, voir les magiciens… le public a répondu en nombre à la programmation du 3e Festi’ValCéou que lui proposaient Régine Souques-Lacan et ses 93 bénévoles. Il faut dire que le menu sur scène était «gastronomique» et le soleil de la partie. Régine Souques-Lacan a gagné son pari.

    Et pourtant la première année, ce n’était pas gagné : un public pour le moins dubitatif, un temps froid. La deuxième année le public a compris la qualité des spectacles que lui proposait Festi’ValCéou, et cette année, il a assimilé que la qualité/prix était au rendez-vous.

    Organisation parfaite, restauration plus que bonne, sécurité sur la voirie publique et vastes parkings sécurisés, digne d’un grand festival qu’est devenu Festi’ValCéou et surtout, surtout, des artistes de très haute qualité, que l’on ne peut tous citer ici sans en oublier un.

    Cette ambiance éclectique, intergénérationnelle et bon enfant a fait renaître ce petit village de 300 habitants.

    Le courant de fête à l’ancienne a réapparu, les gens se sont parlé, au-delà du spectacle, et, à l’heure où les lumières se sont éteintes, que le rideau est tombé, des salves d’applaudissements vont à l’organisation et à Régine Souques-Lacan qui, telle une fée, a su réveiller tout un village. Prochaines programmations sur 2019 : 9 novembre, Bal Trad avec le duo Ventastic. 1er décembre, marché de noël musical et 13 décembre, concert de Manu Galure. http://www.festivalceou.com
    LaDepeche.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.