Le préfet: Tour d’horizon des dossiers d’actualité

Un an après son arrivée dans le Lot, le préfet Jérôme Filippini a procédé à un tour d’horizon des dossiers d’actualité et laissé entrevoir une surprise pour l’inauguration de la préfecture en 2019.

Une année tout juste après son arrivée dans le département, Jérôme Filippini, le préfet du Lot, a fait un point devant la presse des dossiers chauds de l’été, entre la sécheresse, les radars tagués, la pyrale du buis, les abeilles en danger. «L’année a été très dense», a fait remarquer le préfet, notant, pour avoir sillonné le territoire départemental, «partout un très fort besoin d’État».

Sécurité routière. «Le premier bilan après l’instauration du 80 km/h sur les routes montre des enseignements positifs au mois de juillet.»

Radars. «Je rappelle que vandaliser un radar est un délit, les auteurs encourent une lourde amende et une peine de prison. Les radars sont là pour sauver des vies. Cet été, un automobiliste a été pris à 156 km/h sur une route limitée à 80 km/h.»

Incendies. «Nous avons eu l’un des plus grands feux de forêt en France avec 125 hectares dévastés à Cajarc. Des moyens considérables ont été mobilisés avec des bombardiers d’eau et des pompiers venus de cinq départements.»

Écobuages. «L’interdiction des écobuages est maintenue. Brûler 50 kg de déchets verts, c’est comme faire tourner une chaudière au fioul pendant trois semaines.»

Sécheresse. «Début septembre, sur 17 cours d’eau, les restrictions de prélèvement étaient totales. Le réchauffement climatique, on le connaît, on le subit. On a lancé un chantier dans le bassin du Lemboulas pour mieux identifier les petites retenues existantes.»

Méthanisation. «Cela fait des années qu’on nous dit qu’il faut réduire le nucléaire, qu’il faut décarboner et développer les énergies renouvelables, l’hydraulique, l’éolien, la méthanisation. Je dis à tous ceux qui s’opposent aux projets de méthanisation qu’il faut être conséquent.»

Abeilles. «On va travailler d’arrache-pied pour protéger les abeilles par un plan d’action. Une expérimentation sera faite pour la capture du frelon asiatique, et nous ferons appel au laboratoire de Parnac M2i.»

Pyrale du buis. «C’est un vrai désastre national. Les études conduites avec l’aide des pompiers ont montré que la mort des buis ne représentait pas un risque supplémentaire d’incendie. Mais le désastre est là, bien visible, et modifie les paysages. Il y a des traitements qui existent, la recherche progresse.»

Gros gibier. «Les dégâts occasionnés aux cultures et aux vignes par le gros gibier sont un vrai problème. On a moins de chasseurs y compris chez les agriculteurs. J’ai autorisé des battues administratives mais la pression est très forte. Je comprends la grogne des cultivateurs et des vignerons. J’ai lundi une réunion avec ces derniers pour évoquer ces questions.»


Le Président à l’inauguration de la préfecture ?

La préfecture retrouvera Chapou début octobre : «Les personnels réintégreront le bâtiment, mais il y aura encore des échafaudages le temps de procéder au ravalement des murs.» L’inauguration pourrait avoir lieu début 2019 et peut-être, en présence du Président de la République. Le préfet a lui-même évoqué cette éventualité.


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.