Les Chevaux du Pech Merle

Vendredi 19 juillet, à 18 heures, Musée de préhistoire du Pech Merle, le dessinateur Joël Polomski présentera son deuxième album de bande dessinée consacré à la grotte du Pech Merle qui vient de paraître «Les Chevaux du Pech Merle».

Après la parution en 2017 d’un premier tome, «Génèse», qui raconte l’histoire d’un Cro-Magnon qui devient le peintre de Pech Merle, il s’agit, dans le second tome, «Réminiscence», de raconter l’histoire de la découverte de la grotte au début du XXe siècle.

 

Le dessinateur a voulu dans cet ouvrage être au plus proche de la réalité historique en mettant en scène les principaux acteurs de la découverte des peintures du Pech Merle. C’est l’histoire d’André David qui est ici racontée, jeune homme de 16 ans qui a été le principal acteur de la découverte avec sa sœur Marthe, et leur compagnon Henri Dutertre. Mais c’est aussi le rôle fondamental que le prêtre et préhistorien Amédée Lemozi a eu dans cette aventure. Les liens qui unissent les deux hommes passent par de longues heures passées ensemble sous terre pour réaliser l’étude des peintures, piloter les aménagements de la grotte pour permettre au final la présentation au public. C’est aussi l’intervention des châtelains de Cabrerets qui ont rendu possible les aménagements grâce à leur mécénat.

Le dessinateur Joël Polomski s’est immergé durant 2 années dans les archives et les souvenirs de cette époque entre 1920 et 1960 pour retracer cette histoire riche en surprises et aventures.

Toute la journée de vendredi 19 juillet, Joël Polomski sera présent à l’entrée de la grotte pour dédicacer ses ouvrages au public.

La Dépêche

 

ActuLot

2 commentaires pour “Les Chevaux du Pech Merle

  1. jevouslis
    vendredi, 19 juillet 2019 à 10:01

    27e festival de la BD à Martel jusqu’au 21 juillet.
    27 dessinateurs et dessinatrices, dont plusieurs du Sud-Ouest, seront présents le 21 juillet sous la halle pour dédicacer leurs albums. Parmi eux il faut souligner la présence de Jiho, un «enfant» de Martel, grand caricaturiste de l’équipe de Siné qui a fait ses premiers pas de dessinateurs à La Dépêche et Sud-Ouest.

    Parmi les points forts du festival : une exposition Hermann au garage Renault de Souillac le 16 juillet, suivie d’un concert du festival de jazz.
    Le mercredi 27, il y aura une conférence de Pascal Ory, professeur émérite de la Sorbonne, critique de BD, entre autres au magazine Lire.
    Les organisateurs auront le plaisir de présenter une nouvelle revue de BD lotoise qu’ils soutiennent «L’Oreille qui voit».
    Comme à l’accoutumée, expositions et ateliers pour les enfants accompagneront cette semaine riche et gratuite.
    Renseignements au 06 13 66 60 84.
    La Dépêche

  2. jevouslis
    lundi, 22 juillet 2019 à 17:37


    Michel Lorblanchet, le célèbre préhistorien publie une frise à colorier «Les chevaux de Pech Merle» destinée plus particulièrement aux jeunes de 6 à 11 ans, elle permet de comprendre comment la grotte fut peinte et de découvrir les animaux qui s’y cachent. Tertium Editions 7,90 euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.