Les compagnies lotoises lisent dans nos bibliothèques

Voix du Caméléon. Veil/Badinter

.

L’opération «lectures vivantes» en bibliothèque est le fruit d’un partenariat entre l’agence départementale du développement des arts, la bibliothèque départementale et le département. Elle se déroule sur tout le Lot.

Valoriser la création lotoise, les écrits des auteurs contemporains, accompagner les bibliothèques du Lot tels sont les enjeux des «lectures vivantes». «Les bibliothèques sont des espaces de vie culturelle. La bibliothèque départementale va proposer des lectures par des compagnies en accès gratuit. Elle s’inscrivant autour d’actions de médiation, s’inscrivent dans le projet d’une bibliothèque. Ce n’est pas un spectacle de plus, mais un moment d’échange et de partage», précise Catherine Prunet, vice-présidente du conseil départemental, chargée de la vie associative, du sport et de la culture. «Notre mission est d’accompagner les compagnies, les faire connaître. C’est ouvert aux enfants, aux adultes. Notre autre mission, c’est d’aider les lieux culturels à se professionnaliser avec des lieux de diffusion», remarque Caroline Mey-Fau, présidente de l’Adda du Lot.

Christophe Merle, de la compagnie Les Voix du caméléon lira un texte «Veil/ Badinter», le 16 novembre à 20 h 30 à Montcuq. «On est sur deux textes parlementaires, la peine de mort et le droit à l’avortement. J’ai construit un genre de faux dialogue entre eux. J’ai essayé de trouver une dramaturgie dans ces textes parlementaires, six documents sonores ponctuent le spectacle», confie-t-il.

4 pendus 25 janvier 1971

Basée à Marminiac, la compagnie Acétées travaille autour des auteurs vivants francophones et en lien particulier avec le continent africain. L’auteur accueilli cette année est Hakin Bah. Cédric Brossard, metteur en scène, a choisi une lecture de son ouvrage «Le cadavre dans l’œil». C’est l’histoire d’un camp d’extermination en Guinée. Dani, dont la femme est sur le point de lui donner un premier enfant, se souvient : alors que Sékou Touré règne en tyran, il voit le jour au camp Boiro, de sinistre réputation. Avec sa mère, qui ignore pourquoi elle est là, il vivra les sept premières années de sa vie enfermée entre quatre murs, sans comprendre. «Sous forme de monologue, nous avons voulu faire un théâtre documenté» explique Cédric Brossard. À découvrir à Gourdon le 19 octobre à 18 h 30, à Pradines le 26 octobre à 18 h 30. «Les mots qui tombent du ciel» de Nathalie Rafal par la compagnie Avis de pas sage, s’adresse aux enfants à partir de 4 ans et à leur famille, le 24 octobre à 16 heures à Castelnau-Montratier. Programme complet sur www.adda-lot.com


Les «Lectures» en chiffres

«Les lectures vivantes» ce sont six projets artistiques avec des compagnies lotoises, neuf lieux de diffusion sur le département à Pradines, Lalbenque, Gramat, Gourdon, Castelnau-Montratier, Sainte-Alauzie, Montcuq-en-Quercy Blanc, Souillac, Salviac, Cœur de Causse, 3 000 € consacrés au cofinancement de ces projets par le département (hors ingénierie Adda et bibliothèque départementale), 6 000 € consacrés au financement de ces projets par les bibliothèques municipales ou intercommunales et leurs partenaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.