Les médecins du Lot peuvent signaler les violences conjugales

Le 2 février dernier, la présidente du conseil départemental de l’Ordre des médecins du Lot, et le parquet ont signé un protocole de mise en œuvre de signalement de violences conjugales par l’ensemble des médecins du département. Un médecin aura la possibilité, en conscience, de signaler directement à l’autorité des faits de violences au sein du couple, sans risquer des poursuites pour violation du secret professionnel.

Issu de la loi du 30 juillet 2020, ce dispositif permettra de mieux déceler des situations graves, de diligenter des enquêtes plus rapidement et d’y apporter une réponse pénale adaptée et priorisée. Il témoigne d’une détermination et d’une volonté commune de lutter par tous les moyens contre les violences conjugales et d’améliorer la prise en charge et la protection des victimes.

ladepeche.fr

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :