L’orchestre d’harmonie de Puy-L’Evêque peine à recruter des jeunes

L’orchestre d’Harmonie de Puy-L’Evêque

L’orchestre d’Harmonie de l’Union Musicale de Puy-L’Evêque, fête cette année ses 136 ans d’existence sans interruption (excepté durant la durée des deux guerres mondiales). Mais le manque de jeunes recrues fait courir un grand danger aux groupes musicaux qui se voient privés de leur succession.

Besoin de renforcer les rangs

Après 4 ans sans qu’aucun jeune musicien ne vienne renforcer ses rangs, l’orchestre a pu, cette année, avoir enfin le plaisir d’accueillir Sylvain, un jeune clarinettiste de 9 ans. Premier d’une plus longue liste ? Il est à espérer que d’autres nombreux jeunes amateurs en herbe viennent bientôt grossir les rangs.

L’orchestre d’Harmonie de l’Union musicale, sous la direction de Jean Ballion, continue à donner des concerts. Il se produira le vendredi 14 juin 2019 à l’église de Touzac à 21h et le vendredi 28 juin 2019 à l’église de Bélaye à 21h.

Classique et moderne

La première partie du concert adopte un style plutôt classique, pendant laquelle seront interprétées les danses norvégiennes d’Edvard Grieg, le final de la 1re symphonie de Johannes Brahms, puis la danse de sauvages de Jean Philippe Rameau. On pourra également écouter du Haëndel et une œuvre originale d’un compositeur hollandais, Jacob de Haan. La 2e partie sera plus rythmée. La formation a la chance d’avoir dans ses rangs un jeune trompettiste de talent, Paul, 13 ans, qui interprétera un air jazzy en solo accompagné par l’orchestre, qui a tenu à le mettre en avant pour encourager les jeunes musiciens à se mettre en valeur.

Récemment, de grands noms de la chanson française ont quitté la scène : Johnny Hallyday et Charles Aznavour qui ont, chacun de leur côté, mené une carrière fantastique. L’orchestre s’est donc senti obligé de mettre sur ses pupitres quelques-unes de leurs chansons parmi lesquelles « Les comédiens », « Que c’est triste Venise », « For me formidable » etc. et le bon temps du rock and roll, avec « Noir c’est noir », « Tennessee », « Laura » etc. Les musiciens interpréteront aussi du Souchon et un air de blues écrit par un compositeur local, Henri Loches.

G  Jacquot ActuLot

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.