Meeting de l’Aéroclub du Sarladais

L’Aéro-club du Sarladais organise son grand Week-end aéronautique

Les samedi 4 et dimanche 5 août 2018 sur l’aérodrome de Sarlat/Domme.

 

 

         Le samedi 4 août journée des « P’tits Gros ».

        

En alternance avec l’arrivée et les vols d’entraînement des participants au

Meeting du dimanche, présentation au sol et démonstration en vol d’appareils télécommandés « géants » (Jusqu’à 5mètres d’envergure et 150kg !)

Avions, hélicoptères, jets et les désormais célèbres drones.

Initiation au sol sur simulateur de vol (gratuite).

 

Le dimanche 5 août grand meeting aérien de 14 à 18 heures.

 

Dès le matin, le public pourra assister à l’arrivée des équipages et circuler librement entre les différentes « mécaniques » (avions anciens et modernes, voitures de collection)

A midi, les affamés déjeuneront à la table des pilotes ou plus simplement s’approcheront de la sandwicherie/friterie.

A 14 heures le « chuteur libre » Patrick Bourgeois puis la patrouille de l’ACS et celle de « Air Châteaux » ouvriront le bal.

Tout l’après midi c’est à un véritable show aérien que le public sera convié :

Les vieux avions des années 30 reprendront du service dans leur ronflement caractéristique, tels que le magnifique Bucker de Gilles Tatry, le Sukhoï 26 du briviste Georges Muzergues. le T6 de Philippe Duclos

Duel de champions, le capitaine Orlowski de l’équipe de voltige de l’Armée de l’air se mesurera, à bord de son Extra 330 au villeneuvois Mickael Brageot sur X-treme Bach 300.

L’hélicoptère de la gendarmerie effectuera une démonstration d’hélitreuillage puis, le public pourra assister à une époustouflante présentation d’autogyre par Patrick Pauliout, le régional de l’étape.

Moment fort de l’après midi, l’Aéro-club du Sarladais a souhaité offrir à nouveau à son public de connaisseurs le très rare Yak 3 .

Cet appareil, qui connut son heure de gloire sur le front Russe durant la deuxième guerre mondiale aux mains des pilotes français du Régiment Normandie-Niemen a été magnifiquement restauré par son pilote-propriétaire Stéphane Canu.

Plus de 70 ans après le conflit il fera rugir les 1400cv de son moteur en déboulant à 700km/h au ras du terrain de la Plaine de Bord.

Autre temps fort de l’après midi, le venue du Falcon 50 de la Marine Nationale.

Cet élégant triréacteur transatlantique a été transformé en appareil de patrouille maritime, de surveillance, d’assistance et de secours en mer.

Preuve de l’intérêt que porte notre Armée de l’Air et notre Aéronavale à la formation dispensée en aéro-club cette extraordinaire machine sera en effet pilotée et co-pilotée par deux jeunes officiers, purs produits de notre école de pilotage.

 

Entrée 10 euros (gratuit – de 12 ans).

Buvettes et restauration rapide.

A noter : l’entrée le samedi donne l’accès gratuit au meeting le dimanche

 

2 commentaires pour “Meeting de l’Aéroclub du Sarladais

Les commentaires sont fermés