“Mon cher papa” avec les élèves du collège de Martel

La projection unique de « Mon cher papa » aura lieu ce mercredi 13 mars 2019, à 14 h, au cinéma le Paris, à Souillac.

Le film « Mon cher papa », a été écrit d’après le recueil de lettres « Mon papa en guerre » de Jean-Pierre Guéno.

Ce film est issu d’un travail mené avec les collégiens de Sixième du collège de Martel. Il évoque les correspondances épistolaires lors de la Grande Guerre entre les soldats au Front et leur famille. Il offre aussi, sans jugement, l’occasion d’observer cent ans après, ce qu’il reste de la mémoire, de croiser les regards que différentes générations portent sur ce premier conflit majeur du XXe siècle et ses conséquences sur la vie familiale, la ruralité, sur l’humanité mise à mal, sur la détresse pudiquement exprimée par les jeunes enfants des soldats exposés. De nombreux villages sont toujours très mobilisés sur l’importance de la sauvegarde du patrimoine mémoriel. Les enfants, ont dans ce film, rendu hommage cent ans après, pour certains à leur propre famille, à leurs aïeuls meurtris ou sacrifiés. Environ 11 ans élèves du collège, en sont les acteurs. En classe, ils ont été sensibilisés à l’époque de la Grande Guerre et ont écrit les textes d’hommages qu’ils ont lus devant la caméra, les enfants ont aussi interprété des chants de circonstances et ils se sont engagés lors de la commémoration du centenaire de la ville en défilant et en chantant. Ils sont allés à la rencontre d’une dame âgée possédant des carnets de guerre de son père. Les élèves ont conversé avec un expert en histoire. Certaines scènes sont tournées en langue occitane. Grâce à la visite d’une expo thématique mise à disposition par les archives départementales, ils ont pu réaliser ce film. Ils ont interrogé aussi leurs propres racines familiales, car quelques-uns d’entre eux avaient un aïeul dans le village ou alentour dont le nom figure au monument aux morts.

ActuLot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.