Montcuq. Les collégiens débattent sur un sujet scientifique

Du 13 janvier au 15 février, une action culturelle inédite est menée à la médiathèque intercommunale de Montcuq-en-Quercy-Blanc : “Cultive ta science !”. Ce projet novateur, pédagogique et formateur, permet à la médiathèque d’élargir et de diversifier son offre culturelle.

Il s’agit d’un partenariat entre la Bibliothèque départementale du Lot, l’association Carrefour des sciences et des arts, et les médiathèques du Lot participant à l’opération. L’objectif est de mettre en avant la culture scientifique par le biais de trois actions.

Tout d’abord une exposition (visible aux heures d’ouverture de la médiathèque) d’une dizaine de panneaux est consacrée aux portraits des “découvreuses anonymes”, ces femmes scientifiques, pour la plupart méconnues du grand public, qui ont fait avancer la science dans un domaine particulier, physique, chimie, astronomie, médecine… Une sélection de livres sur la science et les femmes est également mise à la disposition des usagers.

Deuxième temps fort de cette action, une animation destinée à la classe de 3e du collège Jean-Jacques-Faurie se déroulait lundi 13 janvier, à la médiathèque. Il s’agissait d’un jeu de rôles, “Jouer à débattre”, créé par l’association l’Arbre des connaissances. Annabel Foucault, coordinatrice de projets au Carrefour des sciences et des arts, pilotait l’expérience.

Scindée en deux groupes, la classe était invitée à argumenter autour d’une thématique d’actualité : l’humain augmenté, un être qui serait plus performant grâce à une aide extérieure, notamment technologique. Le jeu se situait en 2057. Il simulait un procès, “l’affaire des implants oculaires”, avec trois groupes : l’accusation, une association de consommateurs ; la défense, une société d’implants oculaires ; et les jurés.

“Le but est d’apprendre aux élèves à débattre, à s’exprimer devant les autres, et à développer une argumentation solide et pertinente en venant à tour de rôle témoigner à la barre”, explique Annabel Foucault. L’exercice arrivait à point nommé puisque ces élèves de 3e travaillent déjà sur la thématique de “l’humain de demain” en transdisciplinaire avec leurs professeurs de français et de sciences de la vie et de la Terre.

Le troisième volet de cette première édition de “Cultive ta science !” se déroulera le 7 février, à 19 heures, à la médiathèque, avec un escape-game intergénérationnel autour des préjugés dans les sciences, piloté par l’animateur Nicolas Zyrkoff. Les participants seront les membres du club jeunes de la communauté de communes et leurs parents.

La Dépêche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.