Mouvement social dans les EHPAD

La journée d’action nationale lancée dans les EHPAD ce mardi, donnera lieu à des rassemblements dans le département notamment à Cahors et Puy L’Évêque.

Ce mardi, dans toute la France, l’ensemble des organisations syndicales CGT, CFDT, FO, SUD, UNSA, CFTC et CFE-CGC, appellent les salariés des Établissements d’Hébergements pour Personnes âgées dépendantes (EHPAD), ainsi que ceux des soins à domicile, à se mobiliser dans le cadre d’une journée d’actions, ponctuée par des grèves et des rassemblements.

Dans le Lot, le mouvement sera marqué par un rassemblement sur le parvis du centre hospitalier de Cahors à partir de 14 heures, tandis qu’à Puy L’Évêque, une action du même type devrait réunir les agents grévistes de l’EHPAD «les lavandes» et des familles de résidents, à 15 heures devant l’entrée de l’établissement.

«Un agent par résident»

Dans un communiqué commun, la CGT et FO santé rappellent que «depuis plusieurs années, les organisations syndicales dénoncent l’insuffisance des effectifs et des moyens, personne ne le conteste, encore moins la mission parlementaire IBORRA, qui l’a relevée dernièrement dans ses conclusions. À cela s’ajoute une nouvelle réforme de la tarification, unanimement contestée, qui va se traduire par des suppressions massives de postes et une prise en charge des résidents qui sera encore plus dégradée». FO et la CGT affirment : «En 2006, le «Plan Solidarité Grand Age» préconisait qu’au plus tard en 2012, les effectifs devaient être renforcés par la mise en place d’un ratio d’un agent pour un résident . Cela n’a jamais été mis en application».

En ce qui concerne la situation particulière de l’EHPAD des Lavandes à Puy L’Évêque, la CGT par la voix de son secrétaire général, Patrice Matence a fait savoir que le préavis de grève avait été déposé pour l’ensemble des personnels médicaux et non médicaux en rappelant les principales revendications notamment sur les moyens humains qui «permettent, selon le syndicat, une réelle prise en charge des résidents». Par ailleurs, la même CGT Santé a lancé une pétition «pour un traitement digne des personnes âgées».


Le PCF solidaire des personnels des EHPAD

Serge Laybros secrétaire fédéral du PCF communique :

«La solidarité des communistes est acquise aux personnels de ces établissements.

Les conditions de travail sont dénoncées depuis longtemps et le manque de personnel est criant. Les rémunérations ne sont pas à la hauteur de la charge de travail de plus en plus lourde. Il faut des moyens supplémentaires pour prendre en charge dignement les résidents.

Ces moyens supplémentaires ne peuvent passer que par la solidarité nationale car le reste à charge pour les familles devient prohibitif.

La question de la solidarité nationale est une question fondamentale.

Elle n’est pas la priorité de ce gouvernement, plus enclin à servir la soupe aux puissants qu’à améliorer l’ordinaire de nos aînés !

Le PCF 46 appelle à assurer le succès du rassemblement du mardi 30 janvier à 14 heures sur le parvis de l’hôpital de Cahors».

 

2 commentaires pour “Mouvement social dans les EHPAD

Les commentaires sont fermés