“On ne peut pas toujours la boucler”

.

Ce jeudi 10 janvier 2019 après-midi, une quinzaine d’adhérents de la Confédération Paysanne a mené une action symbolique devant la chambre d’agriculture du Lot, à Cahors.

Sous le slogan « On ne peut pas toujours la boucler », ils se sont bâillonnés pour protester contre le refus du président de la Chambre d’agriculture du Lot de présenter quatre motions proposées par la Confédération Paysanne lors de la dernière session de la mandature en novembre dernier.

Quatre motions déposées par la Confédération Paysanne du Lot

Ces motions portaient par exemple sur le retard de paiement des aides bio, l’interpellation de l’Etat sur les problèmes récurrents de divagations de chiens et d’attaques de troupeaux et le dispositif d’indemnisation des calamités agricoles, défavorables aux exploitations diversifiées sur le zonage « Vallée du Lot ».

« Le président de la Chambre d’agriculture du Lot a refusé de les présenter au vote sous prétexte qu’il n’y avait pas assez de temps pour en discuter. Il a quand même trouvé le temps de faire voter une énième motion sur l’irrigation. Ne pas passer ces motions est une forme de mépris pour les producteurs bio, les agriculteurs en difficulté… On ne comprend pas »  explique Pierre Dufour, de la Confédération Paysanne du Lot. « Suite à la session, nous avons envoyé un courrier au président de la Chambre d’agriculture et au préfet. »

Les manifestants sont ensuite rentrés dans le bâtiment de la Chambre d’agriculture du Lot pour se rendre dans le bureau du président, qui était absent, pour avoir sa réponse à leur courrier.

Les agriculteurs du Lot sont appelés aux urnes

Pour rappel, se déroulent du 14 au 31 janvier 2019 les élections des chambres d’agriculture.

 Les agriculteurs du Lot sont invités à élire les membres des Chambres d’agriculture départementales, interdépartementales et de région.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.