Parce que «la dignité humaine passe par le logement…

«La fédération du PC lotois horripilée». Par ces mots introductifs, Serge Laybros, secrétaire fédéral du PCF46, a donné le ton de la conférence-débat tenue ce vendredi 24 novembre à la Bourse du travail sur le thème du «logement social».

Marie Piqué et Ian Brossat, élus de la même sensibilité politique, de par leur expérience, ont alimenté le débat. Pour la première, l’Occitanie est «la deuxième région française la plus carencée» dans ce type d’hébergement avec «150 000 personnes en attente».

Pour le second, adjoint à la mairie de Paris, «des mesures dangereuses sont prises» dont «la division par deux dans un proche avenir de la construction de logements sociaux qui détruira 140 000 emplois dans le BTP».

Parce que «la dignité humaine passe par le logement…, les locataires, qui seront les premiers impactés, mais aussi bailleurs sociaux et entreprises du bâtiment seront appelés à se mettre en mouvement».

Des témoignages ont révélé des anomalies dans ce même secteur, concentré pour le Lot à 45 % sur Cahors-Pradines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.