Qui aura la plus grande zone commerciale?

De nouvelles enseignes sortent de terre sur la zone commerciale Madrazès à Sarlat, en Dordogne. Parmi elles, Picard, GIFI, But, Gémo, Leclerc, Décathlon. Des dizaines d’emplois à la clé. Au détriment des commerces du centre-ville ?

Aux abords des ruelles étroites de Sarlat, les rideaux de fer font de plus en plus partie du décor. “Il n’y a plus de commerce, ici l’hiver, c’est vide” observe tristement Nicole, habitante du centre-ville depuis 4 ans. “Avec les grandes surfaces, autour les gens ne viennent plus“. Les grandes surfaces, justement : elles sortent de terre en nombre sur la zone commerciale qui s’étend de l’avenue de Madrazès au stade de rugby en passant par l’avenue de la Dordogne. Picard, Leclerc, GIFI, Décathlon, Gémo… Et même But. Le magasin de meubles va ouvrir ses portes au public le 11 avril prochain, en embauchant 8 salariés. “Ici, on est à 1h de route de Périgueux, de Brive, de Bergerac, c’est idéal” reconnait le patron Manuel Ortega.

Jusqu’à 45-50 000 clients potentiels ?

Avec l’aménagement total de cette zone commerciale flambant neuve, Sarlat espère que la cible commerciale va monter jusqu’à 45-50 000 clients potentiels. “Les gens pénètrent après à 20% dans les centres villes” rétorque Jean-Jacques De Peretti, le maire de la ville. Car les habitants craignent l’agonie des petits commerces, les commerces de proximité. Le maire concède tout juste un manque en magasin d’habillement en centre-ville. Il promet un élargissement des voies sur l’avenue de Madrazès, qui relie le centre-ville à cette nouvelle zone commerciale. “Avec de la végétation, et un éclairage agréable“.

France bleu

8 commentaires pour “Qui aura la plus grande zone commerciale?

Les commentaires sont fermés