Ruissellements violents et montée des eaux du Vers

Les riverains mais aussi les personnels des services voiries du Conseil départemental du Lot n’ont jamais vu une telle situation sur la RD 653. « Des anciens nous disaient qu’ils ont connu de tels écoulements d’eau dans les années 60 », glissait entre deux interventions un agent des routes intervenant ce matin au lieu-dit Marty, sur la commune de Cours.

D’après les premiers éléments, les pluies importantes de la nuit, couplées à des chutes violentes et localisées sur le plateau des Causses du Quercy, ont provoqué des ruissellements violents et une montée des eaux du Vers notamment. « Au niveau de la route de la vallée, on subit des chutes d’eau en cascade s’écoulant de la montagne, et notamment de ce goulot d’étranglement entre les deux collines en amont qui concentre le débit », fait observer l’agent du Département.

Avec ses collègues prévenus tôt ce matin par les riverains de la RD 653, ils ont déblayé avec une tractopelle les monticules de boue et de pierres qui barraient la chaussée empêchant tout passage de véhicule.

Les agents du Département du Lot sont à pied d'œuvre sur le secteur.
Les agents du Département du Lot sont à pied d’œuvre sur le secteur. Photo DDM, Lae.B.

« Il devait être sept heures quand on a alerté, témoignent Eric et Nathalie Febvin, les occupants d’un petit moulin situé entre la route et la rivière du Vers. Nous avons bien entendu cette nuit qu’il pleuvait énormément. À 6 heures, nous étions debout, la pluie tombait encore et nous avions 20 cm d’eau en bas ». L’arrière de leur habitation, mais aussi le potager ou le chemin d’accès, tout a été noyé ou emporté par le flux de l’eau. « Ce n’est rien, tant que personne n’est blessé ou victime, relativise Nathalie Febvin.

Une consolation en effet pour eux, comme pour les pompiers du Lot qui malgré plusieurs interventions à Lamagdelaine, Figeac, Cras, et ailleurs, n’ont eu à gérer que des infiltrations d’eau ou des inondations.

Laetitia Bertoni  ladepeche.fr

2 réflexions sur “ Ruissellements violents et montée des eaux du Vers

  1. En raison des fortes pluies ayant entrainé un léger phénomène de turbidité, la Ville de Cahors informe que l’eau distribuée par le service de l’eau ne doit pas être consommée, suivant les préconisations de l’ARS (Agence régionale de la santé), pour la boisson et la préparation des repas, (l’eau bouillie peut être utilisée). Les autres usages domestiques restent possibles. la Ville organise une distribution d’eau en bouteille.
    La suite

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :