Seules les eaux usées domestiques peuvent être déversées dans le réseau public

Depuis 2006, il est interdit de déverser des eaux usées autres que domestiques dans le réseau public de collecte sans autorisation (article L. 1331- 10 du Code de la Santé Publique). Les peintres, ne peuvent donc pas rejeter dans l’évier, le caniveau ou la nature, les eaux de nettoyage de leurs outils. Toutes les peintures sont concernées, y compris les peintures acryliques.

Afin d’informer les Artisans peintres du Lot sur les solutions qui s’offrent à eux, la Confédération Artisanale des Petites Entreprises du Bâtiment du Lot (CAPEB) a organisé avec Zolpan, une démonstration de l’utilisation des stations de nettoyage des outils du peintre avec Enviro +. Une trentaine d’artisans Lotois ont ainsi pu observer le fonctionnement de cette station, qui fonctionne en circuit fermé, elle est uniquement raccordée au réseau électrique : aucun rejet liquide, aucune émission, et un solvant bio-sourcé, préparé majoritairement à base de déchets végétaux.

Les stations peuvent être de différentes tailles selon les besoins du peintre, elles sont simples d’utilisation et efficaces (30 secondes pour laver un rouleau). Les boues résultant du lavage sont ensuite prises en charge par un organisme traitant les déchets dangereux, l’occasion pour Recydis de représenter ses services et les tarifs préférentiels réservés aux adhérents CAPEB.

Les stations sont donc une solution concrète pour que les peintres puissent mieux maîtriser leur impact environnemental. Pour joindre l’utile à l’agréable, à l’issue de la réunion, les artisans ont pu déjeuner sur place pour continuer à échanger avec leurs confrères et les intervenants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.