Sousceyrac. L’ASL accompagne les familles syriennes

L’Association Ségala-Limargue (ASL) poursuit sa mission d’accompagnement pour l’intégration des familles d’origine syrienne installées courant 2018 sur le Ségala-Limargue via le programme européen Fami. Cette mission s’inscrit dans l’animation collective familles que mène le centre social Ségala-Limargue, avec le soutien de la CAF 46.

L’ASL bénéficie d’un précieux appui de l’association Aurore, notamment lors de situations administratives particulièrement complexes.

Un atelier de cuisine

Une étroite collaboration est établie avec les travailleurs sociaux du département, avec Jean-Paul Lacouture, directeur de cabinet de la préfecture du Lot, Christelle Clément et Nadine Lafforgue du bureau des migrations et de l’intégration de la préfecture du Lot, ainsi qu’avec les élus et les habitants bénévoles.

Au-delà de l’accompagnement individualisé à la réalisation des démarches administratives, des actions ont été mises en œuvre pour l’accueil de bébés et d’une jeune enfant en situation de handicap en structure d’accueil collectif petite enfance, l’accueil d’enfants et adolescents en ALSH, l’accès à l’aide à la pratique sportive, l’accès à la mobilité…

Des temps collectifs sont organisés. Le prochain aura lieu le 30 novembre à Latronquière autour d’un atelier cuisine partagée. Sept femmes syriennes, avec le soutien de Sarah Grandrémy, conseillère en économie sociale et familiale de l’ASL, proposeront de faire découvrir et réaliser des spécialités de leur pays. La finalité de cette rencontre est de leur permettre de contribuer à la vie locale et de créer du lien social au sein de la communauté locale entre des personnes d’origines diverses. Ces ateliers souhaités par ces femmes, sont aussi la possibilité pour elles de s’ouvrir sur l’extérieur et d’accéder à une reconnaissance hors du foyer familial.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.