Téléthon en Pays de Cazals-Salviac

Samedi 9 décembre

Salle des fêtes de Dégagnac

9h45 – Départ randonnée 7 km

               Participation 5

 12h30 –  Repas 15 € Animé par les Bourianols et Tirage Tombola

Préparé avec les ingrédients donnés par les associations, commerçants et artisans

  réservation 05 65 41 53 21

Les dons et participations sont reversés à l’AFM pour la lutte  contre les maladies génétiques et le soutien des familles.

 

4 commentaires pour “Téléthon en Pays de Cazals-Salviac

  1. Camir
    mardi, 12 décembre 2017 à 11:05

    Saviez-vous qu’un partie importante des recettes du TELETHON finance des recherches sur les animaux.
    Dans ces laboratoires de vivisection, on martyrise des Golden retrivers, Beagles et autres par centaines. Ces actes sont abominables et inacceptables. La plupart de ces misérables bêtes n’atteignent même pas l’âge de neuf mois. Ils subissent des cruautés inimaginables.
    Il y a déjà plusieurs années, le professeur Testard, chercheur et directeur de l’INSERM (Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale) dénonçait les pratiques scandaleuses du TELETHON.
    Comme tout le monde le sait, l’AFM lance chaque année en décembre une vaste collecte de fonds ayant pour but de guérir certaines maladies neuromusculaires, neurologiques, auto-immunes et autres. La récolte est toujours très fructueuse, grâce à la générosité de nombreux donateurs des millions d’euros tombent dans l’escarcelle financer des recherches aussi cruelles que stériles.
    Personnellement, je ne donne et ne donnerai jamais un seul centime !

    • jean pierre j
      mardi, 12 décembre 2017 à 17:41

      Camir, j’ai connu en 1980 une collègue amie dont le jeune garçon, âgé alors de 11 ans était atteint de la myopathie de Duchenne, Il est mort à 32 ans. J’ai suivi de près jour après jour l’évolution de la maladie et le désespoir des parents guettant le moindre progrès dans les recherches. Avant ce téléthon 2017 j’ai entendu aux informations une chercheuse qui expérimentait sur des chiens et qui disait qu’il y avait des résultats encourageants, mais que ce n’était pas encore assez au point pour tenter des essais sur de jeunes garçons. Votre discours sur les animaux, je le comprends bien, mais je ne le partage pas…C’est trop facile de discourir quand on n’est pas concerné….

      • Asmatik
        mercredi, 13 décembre 2017 à 09:15

        Nous sommes TOUS concernés par la souffrance, la torture et la mort de TOUS les êtres vivants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.