Tous les pompiers du Lot dans les rues de Cahors

Ils sont venus ce vendredi matin de tout le département du Lot et ont décidé de se faire entendre dans les rues de Cahors comme au conseil d’administration du Service départemental d’incendie et de secours (SDIS). Pompiers professionnels, volontaires ou agents administratifs, tous sont venus dire leur colère après l’annonce de coupes budgétaires. Après avoir arpenté les rues de Cahors, ils ont acueilli par une haie d’honneur les membres du conseil d’administration du SDIS, réunis ce vendredi pour acter les orientations budgétaires pour 2020. 

Une haie d'honneur pour accueillir les élus du conseil d'administration du SDIS 46. / © Lysandra Chadefaux / FTV
Une haie d’honneur pour accueillir les élus du conseil d’administration du SDIS 46. / © Lysandra Chadefaux / FTV

300 000 euros d’économies annoncées

C’est un raport de la direction du SDIS qui a mis le feu aux poudres dans le Lot : il prévoit 300 000 euros d’économie sur les dépenses de fonctionnement. “Inadmissible” pour les pompiers qui dénoncent un “péril pour les secours” dans leur département. 
Les coupes proposées par le président ont des conséquences directes sur l’opérationnel donc sur la qualité des secours qu’on va proposer aux Lotois et c’est inadmissible” déplore Olivier Ebrard, pompier professionnel à Cahors. “On ne peut pas aujourd’hui, à l’heure où on a des difficultés dans les centres de secours pour trouver des pompiers mettre encore une coupe dans ce domaine-là. On va finir par fermer les centres de secours et ne plus pouvoir assurer les secours“. 

 

“On ne pourra bientôt plus assurer les secours dans le Lot” témoigne un pompier

Des ambulances avec 3 pompiers au lieu de 4

Parmi les pistes envisagées pour faire des économies, la direction du SDIS envisage de réduire le nombre des pompiers à bord des ambulances à 3 au lieu de 4 actuellement. “Partir en sous-effectif, ça met en péril notre métier” explique Philippe Leroux, représentant du syndicat CFTC au SDIS du Lot. “On n’assure pas la sécurité de nos pompiers. Comment on va effectuer nos missions en sachant qu’on va se mettre en péril nous-même ?” interroge-t-il.

Des économies nécessaires pour la direction du SDIS

Je comprends les craintes” répond Serge Rigal, le président du SDIS 46 “mais nos possibilités de dépenses, en terme de fonctionnement, ne nous permettent pas aujourd’hui d’abonder les besoins du SDIS tel qu’il est conçu et il faut que collectivement, on discute pour trouver des sources d’économie et de réorganisation pour pouvoir continuer à fonctionner normalement.

Un nouveau préavis de grève dans le Lot

Après de longs mois de grève dans toutes les casernes de France, l’intersyndicale des pompiers a décidé de suspendre son mouvement à partir du 1er février prochain, après avoir obtenu des engagements du ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, notamment sur la réévaluation de leur prime de feu.
Ce n’est pas le cas dans le Lot où les pompiers ont déposé un nouveau préavis de grève, du 1er février au 30 avril. Un moyen de maintenir la pression pendant les discussions sur le budget.

France3

1 commentaire pour “Tous les pompiers du Lot dans les rues de Cahors

  1. Daniel
    dimanche, 16 février 2020 à 04:38

    Il y a de la grogne justifiée dans de très nombreux domaines (santé, sécurité, justice , politique …..)
    Pourquoi est il si difficile qu’une coordination inter domaines voit le jour ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.