Un bout de Quercy a la route du rhum

Alors que Francis Joyon, le premier multicoque, a réalisé la course en une semaine, le dernier concurrent toujours en course est aux Îles Canaries, soit à mi-chemin entre St Malo et La Guadeloupe, après quatre semaines de course. C’est bien ce qui fait le charme d’une telle compétition : Imaginez, pour nous, dans nos terres loin de tous rivages et plus habitués à des compétitions telles que le Tour de France que des courses transatlantiques, si pro et cyclotouristes courraient ensemble. Pire, que le premier réalisait une étape pyrénéenne dans la journée alors que le dernier la bouclait en une semaine. Et ceci en ne dormant que très peu, sans assistance et en traversant orages de grêle et autres aléas de la météo obligeant le tiers des compétiteurs à l’abandon suite à la casse de leur monture !

C’est bien pour ces valeurs d’humanité et de fraternité, fortement ancrée dans son réseau coopératif, que le groupe LE CHOIX FUNERAIRE a décidé de s’engager dans cette épreuve.

Après près d’un mois de course et une halte forcée à la Corogne pour réparer les avaries que les dépressions du golf de Gascogne ont provoquées, le monocoque « LE CHOIX FUNÉRAIRE » s’apprête à passer la ligne ce samedi après-midi en 6eme position de la catégorie Rhum-Mono.

Pour les 40 ans de La Route du Rhum, Nils Boyer, son skipper et benjamin de la course, a lui aussi fêté en mer ses 25 ans. Soliste, autodidacte depuis ses débuts, il a mis en avant durant cette compétition son association « L’eau de là » qui promeut les principes d’une navigation durable. C’est d’ailleurs ce profil atypique qui a immédiatement séduit les dirigeants de « Le Choix Funéraire » de l’accompagner dans cette aventure.

Bravo Nils et à bientôt pour de nouvelles aventures….

 

 

1 commentaire pour “Un bout de Quercy a la route du rhum

  1. club entreprises gourdon bouriane
    dimanche, 2 décembre 2018 à 06:24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.