Voyagez avec une locomotive à vapeur

Voyage dans le temps le 18 août Toulouse-Cahors.

Après cinq années d’absence, la 141 R 1126 revient sur les rails le samedi 18 août prochain ! Sauvée de la ferraille en 1975 par des cheminots passionnés elle poursuit sa carrière touristique avec les bénévoles du Train Historique de Toulouse. Elle va avoir le plaisir d’emmener les passagers dans le Quercy Blanc. Pour ce superbe voyage, ils emprunteront jusqu’à la gare de Cahors, la ligne Toulouse-Paris comme l’a parcouru pendant de nombreuses années le train de prestige « Le Capitole ». Après avoir longé le Canal du Midi, traversé le Tarn à Montauban et l’Aveyron à Albias, les voyageurs entreront dans le Lot après avoir franchi le célèbre viaduc et tunnel de Montpezat-en-Quercy ; puis passage à Lalbenque, capitale de la truffe, suivi par Cieurac à proximité des vignes des célèbres crus de Haute-Serre avant la longue descente vers la vallée du Lot et l’arrivée à Cahors par le Pont Eiffel en admirant à l’approche de la gare sur la gauche, la fontaine des Chartreux et surtout le Pont Valentré, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Vous pourrez organiser votre journée à votre guise :

> soit librement de l’arrivée en gare au départ du train le soir

> soit, si vous avez retenu cette option, vous irez :

– visiter le secteur du Pont Valentré,

– naviguer en croisière fluviale sur le Lot commentée dans le méandre de la ville de Cahors avec passage de l’écluse de Coty (1h 20),

– découvrir le vieux Cahors au cours d’une visite guidée

– effectuer une visite-dégustation aux Ets Cahors Saveurs

– transferts en petit train touristique

> Gares desservies : Toulouse-Matabiau, Castelnau d’Estrétefonds, Caussade et Cahors

Départ de Toulouse à 8 h 01 pour un retour prévu à 20h 32

> Réservations :

site internet sécurisé www.trainhistorique-toulouse.com

Téléphone : 05 61 09 42 61

Medialot


 

1 commentaire pour “Voyagez avec une locomotive à vapeur

  1. James Board
    samedi, 11 août 2018 à 07:52

    Dommage qu’elle ne pousse pas ju’s qu’à Gourdon voire Brive.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.