Cahors : Appel à une marche pour le climat le 16 mars

à 15 h, place Mitterrand.

L’@ssociation Citoyenne l’Humain D’abord , ATTAC Lot, Campagne Glyphosate 46, le Collectif Alerte Linky 46, le Collectif Citoyen Lotois pour le Climat, les Gilets jaunes Atrium Montcuq, le GADEL, Quercy Blanc Environnement, la LPO du Lot, Nous Voulons des Coquelicots Cahors, Vigilance OGM 46, l’Association de Sauvegarde de l’Environnement de Lalbenque, l’Association pour la protection des sites menacés en Bouriane- Sauvegarde de la Vallée du Vert, l’ Association Pissobi-Lacassagne appellent à se rassembler ce samedi 16 mars, à 15 h place Mitterrand à Cahors pour une itinérance « de place en place et d’arbre en arbre ». Et de communiquer : « On ne peut pas avoir de justice climatique sans justice sociale, c’est une évidence. Nous vivons dans un contexte environnemental et social de plus en plus critique : émissions record de gaz à effet de serre, disparition de la biodiversité, augmentation des températures et aggravation des inégalités : 14 % de la population Française se trouve en situation de précarité . Plus de 150 000 personnes ont participé aux Marches pour le climat organisées depuis septembre dans le pays, plus de 2 millions ont signé L’Affaire du Siècle, les étudiant.e.s manifestent chaque vendredi pour défendre leur avenir et chaque samedi des milliers de personnes en gilet jaune descendent dans la rue pour demander plus de considération et des réformes sociales. Ce 16 mars, dans la rue, nous combattons ensemble les dérèglements climatiques et la violence sociale, et nous refusons toute forme de répression ou de discrimination. Ce 16 mars, face aux grands discours et à l’inaction du gouvernement, nous exigeons des réponses à la hauteur de l’enjeu : la survie de l’humanité. »

Medialot

.

15 et 16 mars 2019 : des marches pour le climat dans toute la France

La grève étudiante du 15 mars et la Marche du Siècle du 16 mars 2019 veulent alerter politiques et citoyens sur la nécessité de prendre des mesures immédiates pour l’environnement. 

Ce vendredi 15 mars 2019, 300 lycéens et collégiens de Cahors ont manifesté à l’appel international des jeunes pour le climat issus pour la plupart des lycées Clément Marot, Monnerville et quelques élèves du collège Gambetta ou de St Etienne

Climat: un millier de jeunes défilent à Paris derrière Greta Thunberg

suite à la “Grève mondiale” le 15 mars

“Réchauffez les cœurs, pas la planète”: plus nombreux que la semaine dernière, environ un millier de jeunes ont défilé vendredi à Paris pour le climat, derrière l’adolescente suédoise Greta Thunberg devenue l’égérie de la lutte contre le réchauffement.

“Dans 20 ou 30 ans, on va tout se prendre dans la gueule”, a lancé à l’AFP Bérénice, lycéenne parisienne de 17 ans. “On est venu parce qu’il y en a marre que le gouvernement ne fasse pas assez contre le dérèglement climatique.”

 

Encadrés par des forces de l’ordre en nombre, les jeunes manifestants sont partis de la place de l’Opéra, portant des pancartes “le futur commence ici”, “Sauve la Terre, mange un lobbyiste”, “Water is coming” et scandant les slogans, “rejoignez-nous, ne nous regardez pas”. Ils sont arrivés un peu moins de deux heures plus tard place de la République.

Quelques personnalités comme l’actrice Juliette Binoche, l’eurodéputé écologiste Yannick Jadot ou la maire de Paris Anne Hidalgo se sont joints à eux.

extrait de Sciences et Avenir

 

Plusieurs milliers à Montpellier, 500 à Perpignan, les lycéens sont descendus dans la rue ce vendredi en faveur du climat.

Plusieurs milliers à Montpellier (ici sur la photo)

La mobilisation a commencé dès le matin par endroits, comme à Montpellier sous une forêt de pancartes.

Il est temps que les choses changent

“Protéger l’atmosphère, pas les actionnaires”, proclame celle d’Emma, 17 ans, en terminale L. Pour elle, “il est temps que les choses changent. Savoir que les iPhone sont fabriqués par des enfants dans des conditions dangereuses, savoir qu’au Mexique le Coca-Cola est moins cher que l’eau, nous ne voulons plus ça”.

Toute ma vie, on m’a toujours dis de me taire et aujourd’hui j’ai envie de parler

Noëmie , 16 ans, est en 1ère L au lycée Champollion à Lattes. “Je suis ici pour faire entendre ma voix parce que toute ma vie, on m’a toujours dis de me taire et aujourd’hui j’ai envie de parler. Je veux une planète parce que là, c’est la fin. Les gens n’ont pas conscience de la gravité de la situation et ils ne font rien. Ils se sont endormis. Je suis déroutée. Je n’ai pas envie de vivre dans un monde comme ça.”

Greta Thunberg nous a dit “Réveillez-vous!”

La lycéenne est très pessimiste.  “Il faudrait avoir une autre planète et tout recommencer à zéro. Il y a trop de chose à changer et on s’est réveillé trop tard. Et là, c’est important, c’est la jeunesse qui va peut-être changer les choses. J’espère que le mouvement va prendre de l’ampleur. Grâce à  Greta Thunberg qui nous a dit “réveillez-vous, on a besoin de vous car les adultes, ils en ont rien à faire. ”

Eléonore, 17 ans est en Terminale S au lycée Clémenceau, à Montpellier. “je veux avoir un avenir. Je veux que mes enfants aient un avenir. Et qu’on ne vive pas dans conditions dramatiques.

Je veux avoir un avenir. Je veux que mes enfants aient un avenir

Par Olivier Le Creurer

1 commentaire pour “Cahors : Appel à une marche pour le climat le 16 mars

  1. jevouslis
    vendredi, 15 mars 2019 à 11:07

    à 15 h, place Mitterrand samedi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.