Cahors : Jean-Marc Vayssouze, élu maire

Le maire entouré de ses adjoints et conseillers délégués. (photo La Dépêche)
Cliquez sur l’image pour agrandir

Ce mardi 26 mai, c’est à l’espace Valentré, crise sanitaire oblige, que la séance d’installation du nouveau conseil municipal a eu lieu. Jean-Marc Vayssouze a été élu maire et sera entouré pour cette mandature d’adjoints expérimentés mais aussi de nouvelles têtes (voir ci-dessous).

« En ce moment particulier où vous venez à nouveau de me porter à la tête de notre ville, je voulais tout d’abord partager avec vous mon émotion intense. Des sentiments de joie et de fierté cohabitent avec l’exigence de responsabilité qui m’incombe. L’élection de ce jour est la conséquence logique et attendue de la confiance que m’a exprimée pour la troisième fois une majorité de Cadurciennes et de Cadurciens. Le 15 mars dernier, ils ont choisi, dès le premier tour, notre liste « L’avenir en confiance » pour conduire aux destinées de notre ville. Je mesure l’ampleur de cette confiance renouvelée et la portée du message qui l’accompagne. Il me revient d’en être digne et d’en respecter les fondements. Le 15 mars, vous avez plébiscité les valeurs qui fonde ce que je suis et que je partage avec mon équipe : l’humilité et l’intégrité, l’ambition et l’efficacité dans l’action au service de notre belle cité. Demain, ces valeurs constitueront, toujours et plus que jamais, le socle de nos modes de fonctionnement et le cœur de notre action. Elles seront à nouveau incarnées par une équipe saine, soudée, motivée et concentrée sur un seul et unique objectif : servir notre territoire. Cette équipe s’est naturellement constituée. Elle a pris forme et vie autour de nos rencontres, de notre travail et des valeurs que nous avons en partage. J’ai la conviction que, comme hier, elle sera guidée par le même esprit, celui-là même que les Cadurciens ont apprécié et voulu préserver » a déclaré le premier magistrat avant de se projeter  : « Ecouter, tolérer, s’entourer, échanger sont des principes indispensables pour faire avancer ensemble un territoire. Ils prennent d’autant plus de sens dans une ville à taille humaine comme la nôtre. Comme je l’ai toujours fait dans le passé, je souhaite travailler en fédérant l’ensemble des forces vives de ce territoire : les institutionnels que sont l’Etat, la Région et le Département, les chambres consulaires, les associations et tous ceux qui ont à cœur d’œuvrer à l’avenir de notre communauté de vie. Mes chers collègues, je vous invite au travail. Cahors le mérite et la situation l’exige. La crise que nous vivons actuellement accélère la transition engagée. Qu’elle soit écologique, économique ou démocratique, la transition est une étape essentielle à l’adaptation de nos modèles. Pour être admise et donc possible, il faudra qu’elle soit comprise et partagée. Elle ne se justifie que si elle constitue un instrument de lutte contre les inégalités qui minent notre société et qui se creusent avec cette crise sanitaire. La transition est au cœur du projet que nous avons présenté aux Cadurciens. En nous accordant à nouveau leur confiance, ils ont fait le choix de la continuité en même temps qu’ils ont adhéré au renouvellement de nos propositions pour affronter les défis qui s’annoncent. Répondre à l’urgence climatique et écologique par le développement des mobilités durables, des énergies renouvelables, par la valorisation de nos paysages et le confortement de notre biodiversité. Accompagner les mutations économiques structurelles et les profondes incertitudes qui entourent nos entreprises fortement affectées par la crise : soutenir nos entrepreneurs qui inventent l’économie de demain et conforter une politique forte d’attractivité et de développement de notre territoire. Je veillerai aussi à donner les moyens de faire vivre la participation citoyenne sur le long cours. Des engagements ont été pris, des dispositifs nouveaux proposés. Ils seront progressivement mis en œuvre, enrichissant utilement les initiatives de notre assemblée. Dire ce que l’on fait, faire ce que l’on dit. Des principes qui me guident et qui me sont chers. Ces engagements pris devant les Cadurciens, nous les tiendrons. Je sais pour cela pouvoir compter sur une équipe expérimentée et renouvelée, impatiente de poursuivre le travail engagé. Je sais aussi pouvoir compter sur des agents dévoués et animés par un attachement sans borne au service public. La crise traversée a une nouvelle fois révélé leur engagement à faire vivre les solidarités. Pour ma part, soyez assurés que je m’évertuerai à conserver le cap de cette équipe et la sérénité de notre assemblée. Mes chers collègues, je vous souhaite à toutes et à tous un mandat enrichissant et exaltant, un mandat que nous souhaitons avant tout, utile aux Cadurciens. »

Jean-Marc Vayssouze n’a pas manqué de saluer les élus « qui ont fait le choix de passer la main – Michel Simon, Martine Loock, Alain San Juan, Lucienne Marty, André Tulet, Geneviève Lagarde, Henri Colin, Pierre-Louis Sennac, Sabine Haudry, Elise Duplessis, Evelyne Bessou, Sylvie Chanut-Stoeffler, Clément Lagarrigue – mais également les conseillers qui siégeaient dans l’opposition – Brigitte Rivière, Laurence Dirat, Jean-Luc Maffre, Michel Grinfeder et Stéphane Castang. » « Je veux saluer et féliciter tous les conseillers élus sur d’autres listes que celle que j’ai eu la chance de conduire. A travers vous, je souhaite saluer vos électeurs, faisant la promesse, comme je l’ai toujours fait, de les servir avec la même énergie. Le maire étant d’abord et avant tout le maire de tous » a poursuivi le maire avant de conclure en remerciant les collègues suivants de sa liste « qui ne siègent pas en cette assemblée mais dont la confiance, exprimée pour cette première élection ou renouvelée depuis plusieurs scrutins, a également contribué à cette aventure collective » : Théo Montyal, Aouatif Moumit, Géraud Sindou, Cindy Galandon, Marc Majorel, Mireille Crouzet et Pierre Olivier.

L’exécutif municipal

> Maire :  Jean-Marc Vayssouze

> Adjoints :

Jean-Luc Marx : 1er adjoint chargé des grands projets, de l’urbanisme, de la reconquête du site patrimonial remarquable, du patrimoine et du personnel

Françoise Faubert : adjointe au maire chargée de la culture, du sport, de la vie associative et des commissions de sécurité, déléguée défense

Vincent Bouillaguet: adjoint au maire chargé des finances, de l’administration générale, de l’Etat civil et du numérique

Noëlle Boyer : adjointe au maire chargée des solidarités, du handicap, des personnes âgées et du CCAS

Serge Munte : adjoint au maire chargé de la propreté, de la proximité, des festivités, du stationnement, de la sécurité et de la tranquillité publiques et du CLSPD

Catherine Bonnet : adjointe au maire chargée de la voirie, de l’aménagement des espaces publics, des espaces verts, des bâtiments et de l’éclairage public

Johann Vacandare : adjoint au maire chargé de la transition écologique et de la participation citoyenne

Hélène Leneveu-Rivière : adjointe au maire chargée de la petite enfance et de la vie scolaire

> Conseillers municipaux délégués :

Sylvie Caroff : conseillère municipale déléguée au musée Henri-Martin, au théâtre municipal, à la médiation culturelle et aux centres sociaux

Denis Pacaud : conseiller municipal délégué à la démocratie participative

Catherine Bouix : conseillère municipale déléguée au commerce de centre-ville et de proximité et aux animations commerciales

Abel Rachi : conseiller municipal délégué aux mobilités douces  et à la médiation patrimoniale

Thibaut Rouet : conseiller municipal délégué au plan communal de sauvegarde, à Cahors plage et aux aires de jeux pour enfants

Lionel Guiral : conseiller municipal délégué aux foires, aux marchés et à la halle alimentaire

Medialot


Les résultats du scrutin du 15 mars

La ville de Cahors, préfecture du Lot comptait 13 902 électeurs inscrits, 43 % d’entre eux ont voté soit 6 033 personnes.
L’abstention a concerné 7 869 électeurs, soit 56,60 %.
Jean-Marc Vayssouze (L’avenir en confiance) obtient 57 % des exprimés (3 339 voix) et remporte 28 sièges au conseil.
Thierry Lorin (Cahors ensemble et autrement) obtient 19 % des exprimés (1 112 voix).
Elsa Bougeard (Cap à gauche) : 8, 53 % des exprimés (499 voix)
François Duchesne (Cahors en transition) : 7, 52 % des exprimés (440 voix).

Bruno Lervoire (Agissons pour Cahors) : 5,16 % des exprimés ( 302 voix)

Roland Hureaux (Aimer Cahors) : 2, 70 % des exprimés ( 158 voix)

La Dépêche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.