Cahors : Restructuration des services de soins à l’hôpital

La mise en place de la démarche est prévue pour le mois d’avril.

Le centre hospitalier de Cahors communique :  « Dans un contexte de déficit supérieur à 5 % cumulé aux déficits antérieurs (dont la reconstruction architecturale) et des activités en baisse (-5 % en chirurgie, -7 % en ambulatoire, -4 % en médecine) a été décidé « la restructuration des services de soins du centre hospitalier de Cahors avec une volonté de maintenir une offre de soins hospitalière la plus complète possible sur notre territoire. L’Agence Régionale de Santé accompagne notre établissement dans la mise en œuvre de ces mesures. La reconstruction se déclinera en quatre axes principaux :

– le regroupement des services,

– l’amélioration de l’offre,

– l’optimisation des recettes

– et enfin la communication et la solidarité.

> Les axes stratégiques :

– redimensionner les services au regard de leur taux d’occupation avec comme volonté de conserver l’ensemble des spécialités.

– reconsidérer l’organisation des horaires de travail avec un objectif d’harmonisation entre unités, et d’amélioration des conditions de travail.

– redéployer le personnel approprié, au bon endroit, au bon moment, et en tenant compte des parcours et aspirations de chacun.

> Résultats et bénéfices attendus :

– conserver la totalité des spécialités médicales et chirurgicales au bénéfice de la population que nous devons servir.

– améliorer les parcours de soins.

– fidéliser le personnel en proposant une pérennisation dans l’emploi dans des conditions plus favorables qu’auparavant.

– améliorer la qualité de vie au travail.

> Il n’ y aura pas de plan social et donc pas de licenciement : la réduction d’effectif passera par des non renouvellements de contrat

> Les services concernés par la restructuration :

– les services de chirurgie : Vasculaire, Viscérale et Urologique, Ambulatoire, Orthopédique,

– les services de médecine : Rhumatologie, Diabétologie, Cardiologique, Pneumologie, Infectiologie, Oncologie et Soins Palliatifs, Hépato-Gastro-Entérologie, Néphrologie, Addictologie.

– d’autres organisations seront revues afin d’harmoniser les pratiques tout en conservant certaines spécificités, y compris les services supports tels que les services administratifs, logistiques, techniques…

La mise en œuvre de la démarche aura lieu en avril 2018 ».

Plainte déposée, enquête en cours. La direction de l’hôpital précise : « Un tract diffamatoire, anonyme, a circulé dans le centre hospitalier le 29 janvier, affiché en différents lieux visibles du personnel. Ce tract visait la direction des ressources humaines et la direction des soins, les rendant responsables de la situation actuelle de l’hôpital. Il est pourtant clair que les deux directions visées n’ont aucune responsabilité dans le déroulement des événements qui conduisent à la situation difficile que connaît l’hôpital aujourd’hui. »

Medialot*

L’hôpital de Cahors: Déficit qui se creuse, activité en baisse

4 commentaires pour “Cahors : Restructuration des services de soins à l’hôpital

  1. Sylvie
    dimanche, 4 février 2018 à 15:00

    J’entends beaucoup de témoignages reconnaissants sur l’efficacité absolue des services d’urgence de l’hôpital de Cahors…. Pourvu que cette restructuration ne mette pas à mal les compétences des équipes soignantes… “guérissantes” je dirais même….

    • jevouslis
      dimanche, 4 février 2018 à 15:08

      Oui il y a des choses qui vont bien et des choses qui vont mal à l’hôpital de Cahors et c’est bien que les choses soient reprises en main, nous avons besoin d’un hôpital à Cahors. L’évaluation de la qualité des hôpitaux est faite de façon très méticuleuse, peut-être que les patients pourraient participer un peu plus en remplissant les fiches d’évaluation quand ils partent.

  2. lundi, 5 février 2018 à 07:00

    pour ma part, j’ai toujours rempli les fiches d’évaluation. En cas de problème, je m’adresse d’abord à l’hôpital de Cahors mais si le rendez-vous obtenu est trop lointain, à regret, je me tourne vers d’autres lieux. Mais il faut le maintenir, tant “d’espaces”
    communs disparaissent à Cahors.

  3. bernard
    vendredi, 9 février 2018 à 17:47

    on a effectivement besoin de l hopital de cahors et de la gentillesse des personnels soignants

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.