Circuits courts : agriculteurs et restauration collective se rencontrent

Mercredi 12 juin de 9 h 30 à 12 h au collège Marcel-Masbou de Figeac, s’est déroulé un «speed meeting» entre agriculteurs lotois et responsables de restauration collective. Sous le format du speed dating amoureux, le speed meeting est la rencontre entre acheteurs et producteurs. Son format inédit permet de multiplier les occasions de trouver son bonheur, en l’occurrence ici, des produits bios et locaux pour la restauration collective lotoise.

La rencontre était organisée par la chambre d’agriculture du Lot et le groupement des agriculteurs bio du Lot, Bio 46, tous deux investis depuis plus de six ans dans le développement des circuits de proximité pour la restauration collective.

 

Les structures et producteurs du secteur de Figeac et de Saint-Céré travaillant en vente directe, ont pu présenter leur gamme de produits, l’approvisionnement, les quantités et les tarifs.

Il s’agit d’une véritable opportunité commerciale pour les producteurs. L’intérêt était aussi de promouvoir les produits locaux de qualité pour favoriser une consommation et un approvisionnement en circuit court auprès des établissements. Car à partir du 1er janvier 2022, la loi Egalim va imposer à la restauration collective de s’approvisionner à 50 % en produits durables ou sous signes d’origine et de qualité, dont 20 % de produits issus de l’agriculture biologique.

Au rendez-vous, une vingtaine de producteurs et quatorze structures de restauration collective étaient présentes. Chaque participant est reparti avec de nombreux contacts en main.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.