Conseil municipal de Saint-Germain

Jeudi 14 décembre à 20 heures, s’est tenue la réunion du conseil municipal de Saint-Germain, à la salle de la mairie. Une minute de silence a été observée par le conseil, à la demande du maire Patrick Labrande, pour honorer la mémoire de Guy Mériguet décédé la veille.

Puis, à l’ordre du jour : le rapport annuel relatif au prix et à la qualité du service public d’eau potable pour l’exercice 2016 du syndicat de la Bouriane et de celui de Lamothe-Cassel a été approuvé.

Concernant les tarifs de l’eau, ils ont été votés à l’unanimité moins une voix. L’abonnement reste inchangé ; au 1er janvier 2018 le m³ d’eau passera à 0,59 € soit 10 cts d’augmentation. Les tarifs des branchements aux réseaux d’eau et d’assainissement collectif sont établis comme suit : 700 € les 10 m/linéaires et 30 € par m/linéaire supplémentaire.

Isabelle David voit son CDD renouvelé.

La convention tripartite, modifiée, de mise à disposition de locaux de la Trésorerie, est approuvée.

Un don de 3 848 € de L’association Natenpa fait un don de 3 848 € à la commune, pour le financement des travaux sur les croix de village et de chemin.

Enfin, une motion pour l’adoption d’une loi en faveur des communes et de la ruralité, proposée par l’association des maires ruraux du Lot, est : adoptée à l’unanimité.


Natenpa et le patrimoine

.

Depuis jeudi 2 novembre, jour des défunts, les habitants du secteur n’ont juste qu’à lever les yeux pour s’apercevoir que, sur Saint-Germain-du-Bel-Air, trois nouvelles croix ont été réimplantées aux carrefours de routes. L’association Natenpa qui, depuis presque dix ans, s’occupe sans faire de bruit mais avec une efficacité sans faille, de remettre en valeur le petit patrimoine, est à l’origine de ces installations.

En 2015, l’opiniâtreté de la section «art sacré» menée par Bernadette Francoual, concernant les tableaux de l’église, a vu son aboutissement avec la restitution de ceux-ci, après travaux par la restauratrice Marie-Lyse De Castelbajac. Une demande d’aide pour la restauration de trois croix, reçues en donation, avait été formulée. Avec l’autorisation de la municipalité et les dons pour les croix de Roger Calonge, de Dominique Vayssière et de la famille Deltrieu, la chose a pu se faire.

Le coût de la restauration des socles est pris en charge par l’association Natenpa, qui les a implantés aux entrées nord (croisement bourg/camping), est (en face de chez Claude Vallat) et ouest (la Borie) du village. Un visuel sera installé prochainement sur ces socles.

Encore une belle initiative de Natenpa à qui nous devons déjà trois livres sur le patrimoine local : les moulins du Céou, un ouvrage consacré à la vie à Saint-Germain pendant les deux dernières guerres mondiales, et un petit lexique français-patois du Quercy (commencé sous la houlette du regretté René Hardouin, décédé en 2015), très utile pour les discussions intergénérationnelles.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.